Accueil / Applications et logiciels / Réalité augmentée / Apple ARKit vs Google ARCore – Quelle est la meilleure plateforme de réalité augmentée ?

Apple ARKit vs Google ARCore – Quelle est la meilleure plateforme de réalité augmentée ?

apple arkit vs google arcore

Respectivement développés par Apple et Google, Apple ARKit et Google ARCore sont deux kits de développement d’applications mobiles en réalité augmentée. Le premier est destiné à iOS, le second à Android. Découvrez les différences entre ces deux plateformes, ainsi que leurs points forts et points faibles. 

La réalité augmentée consiste à superposer des images virtuelles à des images du monde réel. Par exemple, l’application de réalité augmentée IKEA Places permet de superposer des meubles virtuels aux images du monde réel afin de choisir ses meubles en prévisualisant leur intégration dans le salon de l’utilisateur. En règle générale, la réalité augmentée se contemple à travers un appareil électronique. Même si les lunettes ou les casques semblent être les appareils les plus appropriés pour cette technologie, les smartphones et les tablettes sont actuellement les plus utilisés. Les images virtuelles sont superposées à la réalité filmée par l’appareil photo de la tablette ou du smartphone.

Apple ARKit vs Google ARCore : qu’est-ce que Google ARCore ?

En 2014, Google lança Tango, son premier SDK dédié à la réalité augmentée. Si cette plateforme n’a pas rencontré le succès escompté, elle a au moins permis de poser les bases pour Google ARCore. Ce nouveau SDK, dévoilé en août 2017, permet d’utiliser la réalité augmentée sur tous les smartphones sous Android 7.0 Nougat ou supérieur. C’est la principale différence avec Google Tango, qui nécessitait un smartphone muni d’une caméra à détection de profondeur pour fonctionner.

Pour le reste, tout comme Tango, ARCore repose sur la détection d’objets physiques situés à proximité de l’utilisateur afin d’afficher du contenu en réalité augmentée sur les images filmées par la caméra du smartphone ou de la tablette. Pour y parvenir, ARCore utilise les différents capteurs du smartphone afin de détecter les surfaces horizontales, de prendre en compte les mouvements du smartphone, et d’estimer la lumière qui pénètre dans la pièce pour pouvoir éclairer les objets virtuels de façon réaliste en fonction de l’environnement.

Afin de permettre aux développeurs Web de se lancer dans la réalité augmentée, Google a également lancé un prototype de navigateur web permettant de développer des applications de la même manière que sur mobile. Pour Google, il s’agit d’une étape indispensable pour l’évolution de la réalité augmentée, même si cette nouvelle phase est encore au stade expérimental. Sur le long terme, Google espère voir apparaître des sites web en réalité augmentée.

Fonctionnalités principales :

  • Tracking : Le tracking de mouvement ARCore repose sur les données du capteur IMU. Le SDK détermine la position et l’orientation de l’appareil à partir de points de l’espace environnant.
  • Compréhension de l’environnement : ARCore détecte les surfaces horizontales de la même façon que les mouvements.
  • Estimation de la luminosité : La luminosité est mesurée grâce au capteur de luminosité ambiante du smartphone.

Apple ARKit vs Google ARCore : qu’est-ce que Apple ARKit ?

Comme Google ARCore, ARKit est un kit de développement d’applications en réalité augmentée pour mobile. Présenté en juin 2017 dans le cadre de la conférence annuelle WWDC, ce kit est exclusivement dédié à iOS et permet de créer des applications AR pour iPhone et iPad sous iOS 11 ou supérieur. Selon certains experts comme l’ancien exécutif de Samsung Matthew Miesnieks, il s’agit de la plus grande révolution pour l’industrie de la réalité augmentée depuis ses débuts.

Selon Apple, ce SDK va permettre aux développeurs de créer des expériences en réalité augmentée de haute qualité pour iPhone et iPad en mélangeant les objets et informations numériques avec l’environnement qui entoure les utilisateurs. Apple jouit d’une certaine expertise dans le domaine de la réalité augmentée grâce au rachat de startups spécialisées comme Metaio et Flyby. Tim Cook admet depuis bien longtemps être enthousiasmé par la réalité augmentée, et il est fort probable que l’Apple ARKit soit en développement depuis de longues années.

Fonctionnalités principales :

  • Tracking : Apple ARKit permet de suivre la position du smartphone dans le monde réel en temps réel. Pour ce faire, le SDK combine le VIO (Visual Inertial Odometer) avec les données de la caméra et du capteur de mouvement de l’appareil.
  • Compréhension de l’environnement et perception de la luminosité : Grâce à ARKit, l’iPhone et l’iPad peuvent identifier des surfaces planes du monde réel en temps réel pour une intégration réaliste des éléments virtuels.

Apple ARKit vs Google ARCore : matériel et logiciels requis pour les applications

ARCore et ARKit sont tous deux compatibles avec Java/OpenGL, Unity et Unreal. Les deux SDK offrent des capacités de tracking de mouvement, de compréhension de l’environnement et d’estimation de la luminosité. En théorie, les deux plateformes peuvent fonctionner avec la plupart des smartphones existants. Il n’y a pas besoin de capteurs ou caméras supplémentaires à ceux déjà intégrés aux smartphones actuels.

En revanche, on dénombre plusieurs contraintes logicielles pour pouvoir accéder à ces deux plateformes. Ainsi, AppleARKit est uniquement compatible avec les iPhone et les iPad sous iOS 11 ou supérieur. De son côté, Google ARCore sera disponible sur tous les smartphones sous Android 7.0 Nougat ou supérieur. Si ces conditions sont remplies par votre smartphone, vous pourrez télécharger les applications en réalité augmentée créées avec ARKit et ARCore sur l’App Store iOS ou le Play Store de Google.

Apple ARKit vs Google ARCore : disponibilité du SDK et appareils compatibles

Le SDK Apple ARKit est disponible au téléchargement pour tous les développeurs iOS qui disposent d’un compte développeur Apple. Il est compatible avec tous les appareils sous iOS 11 ou supérieur.

En ce qui concerne ARCore, une version preview du SDK est déjà disponible pour les développeurs Android. En revanche, seuls les Google Pixel et le Samsung Galaxy S8 sous Android Nougat ou supérieur sont compatibles à l’heure actuelle. Samsung a notamment annoncé que tous ses futurs smartphones haut de gamme de gamme Galaxy S ou Galaxy Note seront compatibles. La version finale du SDK sera en revanche compatible avec tous les appareils sous Android Nougat ou supérieur.

Apple ARKit vs Google ARCore : où sont les applications créées avec ces SDK ?

Google a déjà promis que les applications ARCore seraient disponibles sur plus de 100 millions d’appareils Android d’ici la fin de l’année 2017. Dès à présent, si votre smartphone fonctionne sous Android Nougat ou supérieur, vous pouvez télécharger les premières applications créées avec le SDK sur le Play Store Android. Google a déjà présenté une sélection des meilleures applications créées avec ARCore au début du mois de septembre 2017.

De même, on compte déjà de nombreuses applications créées avec Apple ARKit sur l’App Store iOS. Lors du keynote du 12 septembre 2017, Apple a présenté une sélection des meilleures applications AR déjà disponibles et à venir sur iOS. Nous vous proposons aussi de découvrir notre propre sélection des meilleures applications ARKit.

Apple ARKit vs Google ARCore : quel est le meilleur SDK ?

En termes de potentiel, Google ARCore jouit d’un certain avantage sur Apple ARKit. Seuls les appareils sous iOS 11 ou supérieur seront compatibles avec les applications ARKit, tandis que tous les appareils sous Android Nougat ou supérieur pourront faire tourner les applications développées avec ARCore. De plus, Google compte rendre son SDK compatible avec le Web. Toutefois, l’iPhone étant l’un des appareils les plus vendus dans le monde, l’audience potentielle reste suffisamment attrayante pour les développeurs.

En outre, les nouveaux iPhone 8 et iPhone X sont directement optimisés pour la réalité augmentée. Leur processeur A11 Bionic est optimisé pour le tracking de mouvement et l’analyse de luminosité. Par conséquent, Apple a l’avantage dans le domaine matériel, et les applications ARKit devraient être plus réalistes que celles créées avec ARCore. Par ailleurs, l’écosystème iOS étant plus uniformisé, le risque que les applications fonctionnent mal sur certains appareils est réduit au minimum. Au contraire, la grande différence de puissance et de taille d’écran entre les différents smartphones Android peut poser problème.

Google profite également d’un avantage en terme d’expérience dans le domaine de la réalité virtuelle grâce à son Project Tango. En ce qui concerne les logiciels requis, les deux kits sont similaires. Tous deux fonctionnent avec Java/OpenGL, Unity et Unreal. Tous deux reposent aussi sur la compréhension de l’environnement, la capture de mouvements et la détection de luminosité.

Cependant, dans le domaine de la cartographie, Google ARCore bénéficie également d’un avantage. Sa capacité à rassembler et à stocker les informations au sujet du monde réel pour pouvoir les utiliser ultérieurement surpasse ARKit. En effet, le SDK d’Apple ne stocke qu’une quantité limitée de données de localisation récentes. De plus, ARCore a la capacité de gérer des données plus larges.

Apple ARKit vs Google ARCore : quel futur pour la réalité augmentée ?

De nombreux experts prédisent depuis longtemps la réalité augmentée comme la prochaine révolution technologique. Jusqu’à présent toutefois, cette technologie n’est pas parvenue à réellement séduire le grand public.

Toutefois, grâce à ces deux kits de développement, il est probable que la réalité augmentée se démocratise enfin. C’est en tous cas l’avis du CEO d’Epic Games, selon qui ce kit va permettre de donner vie à des milliers d’applications AR.