Accueil / Ecosystème / Amazon s’associe à HTC pour vendre des applis VR

Amazon s’associe à HTC pour vendre des applis VR

amazon htc viveport

Amazon annonce un partenariat avec HTC autour de la réalité virtuelle. Le géant du e-commerce distribuera prochainement les applications VR de la plateforme Viveport sur sa propre marketplace.

Pour les applications VR du HTC Vive, Steam est la principale boutique d’achat. En effet, la partie logicielle du Vive étant développée par Valve, il n’est pas surprenant que la firme américaine distribue les applications via sa propre plateforme. Toutefois, le fabricant du casque, HTC, gère aussi sa propre boutique d’applications VR : Viveport.

Aujourd’hui, Amazon et HTC annoncent un partenariat autour de la réalité virtuelle. Grâce à cette alliance, Amazon sera prochainement autorisé à vendre les applications Viveport directement sur sa marketplace digitale.

Les développeurs peuvent s’inscrire dès à présent pour autoriser la vente de leurs applications sur Amazon depuis la console développeur de Viveport. De leur côté, les utilisateurs pourront faire leurs achats sur Amazon ” d’ici quelques semaines “.

Ce partenariat s’inscrit dans la stratégie de Viveport, qui vise à permettre aux développeurs de monétiser leur contenu par le plus grand nombre de canaux et d’atteindre de nouveaux consommateurs. De plus, les consommateurs pourront profiter d’une nouvelle façon de découvrir et d’acheter des applications sur Amazon.

Les applications achetées sur Amazon seront directement ajoutées à leur catalogue Viveport. Il suffira aux utilsiateurs de lier leurs comptes Viveport à leurs comptes Amazon.

Amazon s’intéresse de plus en plus à la réalité virtuelle

amazon vr

Ce n’est pas la première fois qu’Amazon se lance dans la vente d’applications. Depuis 2011, la firme américaine gère sa propre boutique d’applications Android dans le but d’atténuer sa dépendance à Google pour ses propres tablettes de gamme Fire.

En l’occurrence, toutefois, l’approche est un peu différente puisqu’Amazon ne crée pas sa propre boutique d’applications VR, mais se contente de se positionner comme une extension de Viveport. Quoi qu’il en soit, ce partenariat avec HTC témoigne de l’intérêt croissant d’Amazon pour la VR. D’ici peu, il est fort possible que l’entreprise de Seattle annonce davantage de projets liés à la réalité virtuelle et augmentée.