Accueil / Evénements / CES 2018 / [CES 2018] Les 5 tendances VR à attendre du salon de Las Vegas

[CES 2018] Les 5 tendances VR à attendre du salon de Las Vegas

Las Vegas, CES, CES 2018, innovation, réalité augmentée, Sony, LG, Nissan

Si le CES 2018 ne commence que le 9 janvier (ou le 7 pour les journalistes), certaines infos tombent déjà. On a donc une petite idée de ce qui nous verront à Las Vegas. En attendant, on peut imaginer ce que le salon de l’innovation aura à nous offrir côté VR et AR. 

Le 9 janvier prochain, les CES 2018 sera accessible aux professionnels de l’industrie. Las Vegas sera bientôt rempli de prototypes et de têtes pensantes des différentes sociétés. Alors que certaines infos sont dévoilées sur internet, les tendances du salon commencent à se dessiner. La réalité virtuelle et augmentée ne sont d’ailleurs pas laissées de côté.

Toujours plus de jeux VR à Las Vegas

Ventes PS VR 2 millions

Qui dit VR dit souvent jeux vidéo, et l’édition 2018 du CES ne devrait pas faire exception. Parmi toutes les entreprises accueillies à Las Vegas dans les jours qui arrivent, Sony a évidemment sa place. Si elle présentera surement des écrans et des appareils photo, on attendra des nouvelles du PS VR. La tendance des jeux vidéo en réalité virtuelle se fait de plus en plus forte. Le CES 2018 pourrait être le théâtre de nouvelle façon d’aborder le genre.

Une évolution de la conduite au coeur du CES 2018

L’aide à la conduite est omniprésente dans les véhicules modernes. Jusqu’à maintenant, nous avons eu l’occasion de nous repérer ou de nous garer automatiquement par exemple. Las Vegas sera témoin de nouvelles évolutions dans le domaine du transport, notamment avec Nissan. Sa technologie B2V (Brain-to-Vehicle) présentée récemment devrait être accompagnée de logiciels AR. Une nouvelle vision de la conduite en 2018 dont le salon pourrait marquer les débuts.

La réalité virtuelle dans le domaine médical

La réalité virtuelle ne sert pas qu’à jouer, loin de là. Elle est déjà présente dans certaines universités et fait même son chemin dans le domaine médical. À Las Vegas, plusieurs projets allant dans ce sens devraient être présentés. Parmi eux, celui de SimForHealth devrait permettre un meilleur apprentissage en conditions “réelles”. Deux personnes (un élève, un professeur) pourront travailler sur une opération ensemble. De plus grosses sociétés se lancent elles aussi dans la réalité virtuelle médicale. Ainsi, Samsung a annoncé le Relumino, un casque Gear VR pour ceux et celles atteints de troubles visuels.

Las Vegas : point de départ de l’expansion économique de la VR et de l’AR

Ventes casques réalité virtuelle

À l’approche du CES, une étude de la Consumer Technology Association a révélé des prévisions pour 2018. Celle-ci concerne l’expansion de la réalité virtuelle et augmentée. Les ventes devraient apporter 1,2 milliard de dollars de revenu et une évolution de 27%. Comme attirée par les vices de Las Vegas, le salon aura lieu sous les meilleurs hospices côté budget. Cette tendance à l’achat de produits VR et AR aura sans aucun doute des conséquences sur cette année 2018.

La réalité augmentée : un domaine sur le point d’exploser

Magic Leap One sécurité

La réalité augmentée fait partie de nombreuses tendances, mais elle en est une à elle seule. Depuis l’annonce des Magic Leap One et l’intérêt constant d’Apple, l’AR fait des ravages. Si ses deux promoteurs majeurs ne seront pas présents à Las Vegas, ils ne sont pas les seuls sur le coup. On peut attendre au tournant de nombreuses sociétés de différentes tailles prêtes à se lancer dans l’arène. 2017 a fait monter la hype autour de la réalité augmentée, 2018 devrait être l’année de son explosion.

 

 

Sources & créditsSource : https://www.realite-virtuelle.com/dossier-magic-leap-one - Crédit :

5 Commentaires

  1. L’AR je n’y crois que moyennement, je ne vois pas l’intérêt dans le foyer des gens. Pour les jeux vidéo, la VR permet plus de choses, n’étant pas limité à notre espace tandis que l’AR se doit d’augmenter la réalité justement, donc l’espace d’interaction est notre support dont s’affranchit la VR.
    Pour le bureau virtuel à transporter partout je n’y crois pas, parce-que les lunettes AR ne seront pas autonome avant un moment ou alors avec une utilisation trop réduite pour remplacer un pc de bureau.
    Après pour les jeux oubliez le mini-golf en AR dans votre salon, à moins que vous ne puissiez le faire en vrai dans quel cas le vrai sera mieux.
    En mon sens l’AR n’a pas d’avenir mais la VR en a si et seulement si les dev se mettent à faire un déplacement ig libre et bien fait comme utiliser le joystick au lieu du pad tactile qui devrait être utilisé pour le menu à la place du stick de gauche qui nous revoit sauvagement dans le menu…
    Il faut que les dev cessent de copier une façon de faire car si elle est mauvaise ils la reproduiront. Je pense donc que la VR a beaucoup d’avenir si les dev innovent et la rendent intuitive.

    • Pour les déplacements en VR, il y a déjà un paquet d’applis qui proposent des mouvements “normaux” ^^.

      Pour l’AR, puisque tu n’en vois pas l’intérêt, je me permets de te l’expliquer :

      – Si tu veux regarder la télé mais que la télé de ta famille est prise, que fais-tu? Et bien tu peux simplement mettre des lunettes AR, lancer une application “chaine de télé” qui ouvre une fenêtre devant toi, tu peux la coller à ton mur devant ton lit et changer la taille et la position de l’écran si ça ne te convient pas. Non, mieux encore : tu peux t’allonger sur le lit et carrément coller l’écran au plafond.

      – Si tu veux décorer ta chambre, mais tu te rends compte que coller des posters c’est chiant et pas pratique (surtout que t’es limité à ce que tu possèdes chez toi), tu peux faire une décoration virtuelle : coller les images que tu veux (et même des vidéos ou des gifs) sur tes murs. Et surtout, quand tu devras déménager, tu n’auras pas besoin de passer des heures à ranger la déco, comme tout est virtuel!

      – Allons plus loin, maintenant : imagine que tu peux utiliser ton ordi avec des lunettes AR. Au lieu d’être limité à un écran (limité en taille, en position et en nombre), en AR tu pourrais ouvrir le nombre d’écran que tu veux (“Unlimited Screen Works” xD). En AR comme en VR, il est possible (en théorie) d’ouvrir un écran par application, que tu peux repositionner, réorienter et dont tu peux changer la taille comme bon te semble.
      Bref, le multitasking en AR (comme en VR), c’est clairement l’avenir des ordinateurs.

      – Concernant la comparaison VR/AR : l’AR a quand même des avantages non-négligeables face à la VR. Déjà, aucun risque de collision avec le décor vu que tu n’es pas “aveugle” avec des lunettes AR. Pas de risque de motion sickness ni de maux de tête dus à la latence (même si l’appli AR rame, ça ne te fera pas mal au crâne, contrairement à la VR). Bref, l’AR est un peu plus “saine” (faute de meilleure termes).
      Maintenant, il ne faut pas voir l’AR et la VR comme deux technologies rivales, même si c’est très tentant xD! Les deux technologies sont complémentaires. Je suis totalement d’accord pour dire que la VR est bien mieux pour les jeux vidéos. Mais est-ce que tu es capable d’utiliser ton casque VR en-dehors de chez toi? Pas du tout, ce n’est pas fait pour d’ailleurs. À l’inverse, l’AR est quelque chose de bien plus portatif.

      Enfin, quand tu dis que l’AR n’est pas au point… je suis totalement d’accord ^^. Mais pour certains, la VR non plus n’est pas au point (ceux-là, j’ai envie de leur baffer pour qu’ils comprennent qu’on ne parle pas d’un truc sans tester xD). Et quand bien même c’est le cas, une technologie, par définition, ça va évoluer. Remontons 50 ans en arrière, quand les téléphones portables pesaient 400g et ne tenaient pas dans une poche. Si à l’époque, on avait écouté les gens qui disaient “cette chose ça n’a pas d’avenir”, on n’aurait pas les smartphones aujourd’hui.

      Bref, l’AR, comme la VR, c’est une technologie qui a de l’avenir, c’est clair et net. Seulement, aujourd’hui ça en est aux stades des prototypes. D’ici 10 ans, ce ne sera déjà plus la même chose. Dans 20 ans, on l’utilisera de plus en plus. Dans 50 ans, on l’utilisera au quotidien.

      • bonjour,

        Merci pour ce commentaire assez passionné et bien rédigé 🙂

        C’est vrai que le système de positionner des écrans/poster virtuels peut être pratique, et la surimpression sur la réalité sera quasi obligatoire pour l’éducation et l’aide en bloc opératoire ou au simple mécanicien qui verra en temps reel quelle pièce est mal positionnée, mais pour que ça marche l’AR, il faut qu’elle comble un besoin qui n’ait pas de réponse aujourd’hui et quand tu donne l’exemple d’une personne qui veux regarder la télé que tu regarde déjà et de tout les posters ou ecran virtuels, bien je pense que nous somme déjà entouré d’écran,(tablettes, smartphone, pc portable) et donc cette problématique a déjà une réponse et tout ce qui est jeu virtuel est déjà fait sur les casques VR(MR) du coup je ne vois pas la place encore de l’AR.

        Après si la techno est sans fils, sans soucis de positionnement dans la réalité (petit tremblements), et avec une batterie qui tient longtemps sans surpoid sur le nez, ca pourrait marcher mais la techno n’est pas là encore, peut être d’ici 10 ans, mais les lunettes AR ne trouveront pas leur place chez monsieur tout le monde aujourd’hui, donc du fait le marché et l’argent pour el développement sera faible. Je pense qu’elle se développera néanmoins mais plutot grace aux progres faits sur le VR, en gros les casque MR amelioré seront surement la bonne reponse à tout ca, qd ils seront sans fils, plus fin, plus design, et portable toute la journée histoire d’amener au boulot nos fichiers virtuels partout

        • Il n’y a pas de quoi, ça fait toujours plaisir de discuter tranquillement de ce genre de choses ^^.

          “Pour que ça marche, il faut que ça comble un besoin qui n’ait pas de réponse” : suivant ce raisonnement, pourquoi est-ce que la lumière par électricité a marché alors? Après tout, la lumière, on était déjà bien capable de la faire avant de découvrir l’élec.

          –> La réponse : l’électricité répondait MIEUX au besoin, car c’est beaucoup, beaucoup plus pratique que les bougies.

          Donc, pour qu’une nouvelle tech fonctionne, il ne faut pas juste qu’elle réponde à un besoin sans réponse : il faut qu’elle réponde mieux que les réponses existantes ^^.
          Or, on est en plein dedans avec l’AR (et la VR).
          Par exemple : aujourd’hui on est déjà entouré d’écrans, oui… mais d’écrans physiques, donc :

          – qu’on ne peut pas modifier à souhait (pas de repositionnement, de changement de taille, de multiplication des écrans). Par exemple : notre téléphone, il n’a qu’un seul et unique écran. Et petit en plus xD. En AR, on pourrait changer la taille, le nombre, etc…
          – qui respectent les lois de la physique (donc on ne peut pas les mettre où on veut),
          – coûteux (car pour chaque écran de publicité “moderne” comme on peut en voir partout désormais, il faut installer le branchement au secteur, et laisser un écran allumé des heures ça devient coûteux, alors des milliers, inutile de préciser à quel point c’est cher…). Faire des écrans virtuels, ça ne coûte rien (à part le salaire de celui qui programmera ça xD!).

          Les écrans virtuels, ça ne coûte strictement rien et c’est mieux qu’un écran physique car facilement modulable et facile à mettre en place.
          Donc dans cet exemple, l’AR répond mieux aux besoins des publicitaires.

          Un autre exemple : l’utilisation de logiciels 3D (genre Blender, Solidworks) : aujourd’hui, on utilise un écran 2D pour ces logiciels. Et j’affirme sans hésiter que c’est toujours une chi*sse à utiliser, ces trucs-là xD. Par exemple, pour tourner autour de l’objet virtuel, utiliser le clavier et la souris ce n’est jamais pratique.
          Si on passait ces logiciels en AR, pour tourner autour de l’objet, on aurait juste à… tourner autour de l’objet, réellement.
          Voilà un autre exemple où l’AR répond parfaitement au besoin : les logiciels 3D, pour lesquels un simple ordinateur n’est pas pratique.

          Et on peut en trouver plein d’autres ^^. L’AR, comme la VR, ça a un potentiel infini, c’est pour ça que tant de gens travaillent dessus. C’est pas pour rien, d’ailleurs, que l’AR est une tech récurrente dans les histoires de sci-fi.
          Mais bien évidemment, il y a du chemin à faire avant que ce ne soit vraiment utilisable par l’utilisateur moyen. Comme pour toutes les grandes technologies!

          • Re 🙂

            C’est vrai que l’AR pourrait faire le multi ecran en mieux que ce qu’on a et proposer de nouvelles choses, en soit elle pourrait marcher mais faut que ce soit vraiment au point, pas comme les google glasses.

            je reste assez sceptique qd à l’implémentation de l’AR chez le grand public dans les 5 années à venir, après par contre, j’imagine bien la realitée mixte remplacer l’AR et la VR, pourquoi pas une AR pour le quotidien en autonome et VR avec plus de coupure du monde (opacité des verres réglable) pour le jeu vidéo quand on est assez proche d’une machine pour en utiliser la puissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *