Accueil / Applications et logiciels / « With me », l’application très étrange qui permet de prendre un selfie avec un mort
With me application de selfie avec un mort

« With me », l’application très étrange qui permet de prendre un selfie avec un mort

Une start-up sud-coréenne va prochainement proposer « With me », une application assez controversée. Cette app de réalité augmentée permet aux utilisateurs de prendre des photos avec un proche décédé, ou plus précisément son avatar assez réaliste. L’application, jugée assez étrange par un grand nombre de personnes, permet, par ailleurs, d’entamer un dialogue assez limité avec le proche disparu. Cette invention soulève de nombreuses questions et controverses.

Lors du décès d’un proche, certaines personnes s’aperçoivent qu’ils n’ont pas de photos aux côtés de la personne décédée. D’autres ont particulièrement du mal à faire leur deuil et aimeraient continuer à partager certains moments avec la personne disparue. C’est en se basant sur ce concept que les ingénieurs de la start-up sud-coréenne, « Elrois », ont développé l’application « With me » permettant de garder des souvenirs avec la personne décédée à tout moment.

Application selfie avec un mort morts

« With me », pour prendre des selfies avec une personne disparue

L’application « With me » est basée sur la réalité augmentée. Elle permet d’ajouter une représentation, sous forme d’avatar d’une personne décédée, à un selfie ou une photo. Il est facilement possible d’adapter la taille de l’avatar de la personne décédée ou son orientation afin de coller parfaitement avec le cliché comme si la personne était présente. Il est aussi possible de lui faire adopter certaines positions ou gestes comme par exemple lever le pouce sur le cliché ou saluer avec la main. L’avatar étant numérisé en 3D, le champ des possibles est énorme.

With me selfie mort décédé disparu

Mais l’application, toujours en cours de développement, va encore plus loin en permettant à l’utilisateur d’avoir une conversation très simple avec l’avatar de la personne décédée. L’entreprise sud-coréenne estime qu’il s’agit d’un très bon moyen de conserver présent le souvenir d’un être cher disparu. Cette application requiert cependant la condition, non négligeable, que la personne ait été scannée en 3D de son vivant pour pouvoir fonctionner. Une application qui rappelle celle de « Holo » qui permet de prendre des selfies avec des hologrammes.

« With me » soulève de grosses questions d’éthique

L’application « With me » ne laisse personne indifférent. Pour certains, il s’agit d’une invention géniale qui va aider de nombreuses personnes à garder de précieux souvenirs d’un être disparu et continuer à vivre, un peu, des moments avec cette personne. Beaucoup voient cependant « With me » comme particulièrement glauque et soulevant des questions d’éthique non négligeables.

With me prendre une photo avec un mort décédé disparu

De nombreuses questions sont posées sur le fait que « With me » permet, ou pas, aux personnes de faire leur deuil. D’autres estiment qu’il s’agit de faux souvenirs créés de toute pièce et qui peuvent altérer le travail de deuil. Beaucoup estiment qu’il est très gênant de demander à une personne en fin de vie ou âgée de passer un scanner 3D afin de pouvoir prendre des selfies après sa mort. La question du respect des morts est aussi soulevée. Enfin, un grand nombre de personnes estiment que fabriquer de faux souvenirs avec une personne morte est assez étrange et glauque.

Sources & crédits Source : Interview BBC - Crédit : http://www.bbc.com/news/technology-39130792

A propos de Pierrick LABBE

Journaliste passionné de nouvelles techonologies. La réalité virtuelle et la réalité augmentée m'attirent tout particulièrement. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde de l'informatique dans les années à venir. Le champ des possibles de ces technologies est incroyable et reste à découvrir.

Send this to friend