Accueil / Ecosystème / VR Awards 2017 – Voici les nominés de la 1ère grande cérémonie de récompenses de la VR

VR Awards 2017 – Voici les nominés de la 1ère grande cérémonie de récompenses de la VR

Vr awards, realité virtuelle, htc vive, oculus, vSport, eSport vr, London

Le 9 octobre prochain, VR Bound organise la première grande cérémonie de remise de récompenses pour les casques et accessoires de réalité virtuelle, ainsi que les jeux et applications : VR Awards 2017. À un peu plus d’un mois de l’événement, découvrez la liste complète des nominés dans chaque catégorie.

La cérémonie des VR Awards 2017 se déroulera à Londres, capitale de l’Angleterre, le 9 octobre. Les tickets sont en vente à partir de 160 livres par personne. Il est également possible de réserver une table pour 10 personnes pour 1440 livres, et les tickets VIP sont proposés pour 2580 livres. Organisée en partenariat avec des sponsors de prestige comme AMD et HP, la cérémonie vise à récompenser le meilleur matériel VR commercialisé cette année, mais également les meilleurs logiciels.

Au total, la cérémonie est divisée en 12 catégories différentes : Casque VR, Hardware VR, jeu VR, entreprise VR, expérience VR, utilisation marketing de la VR la plus créative, film VR, startup VR, meilleur usage dans le domaine de la santé, meilleur usage dans le domaine de l’éducation, et attraction VR. Les nominés de chaque catégorie seront départagés par un jury composé de journalistes spécialisés, d’investisseurs, de marketeurs, de chefs d’entreprise, et d’auteurs experts. Voici la liste complète des nominés dans chaque catégorie.

VR Awards 2017 : casque VR de l’année

Liste des nominés :

HTC Vive
Oculus Rift
Razer OSVR
Sony PlayStation VR
Starbreeze StarVR

Compte tenu du nombre relativement restreint de casques VR haut de gamme disponibles sur le marché, la liste des nominés au titre de casque VR de l’année n’est pas très étonnante. On retrouve donc le HTC Vive, conçu en collaboration par HTC et Valve, l’Oculus Rift de Facebook, et le PlayStation VR de Sony, compatible avec la PlayStation 4. Ces trois casques sont actuellement les plus vendus et les plus reconnus sur le marché, à l’exception des casques mobiles comme le Samsung Gear VR et le Google Daydream.

À ces trois têtes d’affiche, viennent s’ajouter les casques Razer OSVR et Starbreeze StarVR. Le casque Razer OSVR est un appareil reposant sur le SDK open source OSVR, compatible avec la plupart des jeux VR disponibles sur Steam. Ce casque se distingue par un prix de seulement 399 dollars, nettement inférieur à celui du HTC Vive ou de l’Oculus Rift. Malheureusement, malgré des caractéristiques techniques similaires à ces deux références, ses performances sont inférieures, et l’expérience proposée n’est pas aussi convaincante, notamment à cause de l’absence de contrôleurs à détection de mouvements. En termes de qualité, le Razer OSVR se situe entre le PSVR et l’Oculus Rift ou le HTC Vive.

Le dernier casque nominé, Starbreeze StarVR, est sans conteste l’appareil le plus avancé du marché à l’heure actuelle. Conçu par le développeur suédois Starbreeze, en partenariat avec le constructeur taïwanais Acer, le StarVR offre une résolution 5K et un champ de vision de 210 degrés, soit nettement plus que l’Oculus Rift et le HTC Vive. Pour l’heure toutefois, ce casque est bien trop cher pour le grand public, et réservé aux salles d’arcade VR. On le retrouve notamment dans les IMAX VR Centers.

VR Awards 2017 : hardware VR de l’année

Liste des nominés :

SOMNIACS Birdly
Leap Motion
Oculus Touch
NullSpace VR Hardlight Suit
Ultrahaptics

La catégorie Hardware VR est dédiée aux accessoires et autres équipements dédiés à la réalité virtuelle. Parmi les nominés de cette catégorie, on retrouve les contrôleurs Oculus Touch de l’Oculus Rift. Lancés en début d’année 2017, ces contrôleurs améliorent grandement l’expérience proposée par le fameux casque VR en permettant à l’utilisateur de se servir de ses mains de manière naturelle dans la réalité virtuelle. Ces accessoires suivent en effet les mouvements des mains, mais également des doigts de l’usager. Ainsi, il est possible de saisir des objets, de presser des boutons, de frapper des cibles ou même de s’agripper à des parois dans la réalité virtuelle.

Dans le cadre des VR Awards 2017, les Oculus Touch seront en concurrence directe avec Leap Motion, un accessoire pouvant être accroché à un casque VR pour permettre à l’utilisateur de se servir de ses mains dans la VR sans même recourir à des contrôleurs. Initialement commercialisé en 2013, le Leap Motion a beaucoup évolué depuis et propose désormais une expérience très convaincante. Cependant, seules certaines applications sont compatibles avec cet accessoire, ce qui limite son intérêt.

Autre nominé au titre de meilleur Hardware VR de l’année, la combinaison haptique NullSpace VR Hardlight. Financée par le biais d’une campagne Kickstarter, cette combinaison permet de ressentir des impacts en fonction des actions effectuées dans la VR. Les 16 pads haptiques sont répartis au sein de la combinaison pour permettre au porteur de ressentir des sensations sur le torse, le dos, les bras et les épaules. Toutefois, seules certaines applications sont compatibles avec cette veste.

La technologie Ultrahaptics, également nominée au titre de meilleur Hardware VR de l’année, repose sur les ultrasons pour permettre aux utilisateurs de casques VR de ressentir la sensation de toucher dans la réalité virtuelle. Il sera ainsi possible de ressentir la texture ou la résistance des objets dans la VR. Cette technologie a le potentiel de décupler la sensation d’immersion procurée par les jeux vidéo en réalité virtuelle.

Le dernier nominé n’est autre que SOMNIACS Birdly, l’un des simulateurs VR les plus avancés au monde. Cet appareil imposant propose à l’utilisateur de se mettre dans la peau d’un oiseau. Allongé dans une cabine, muni d’un casque VR, l’utilisateur doit battre des ailes pour voler, tandis que du vent est projeté vers son visage pour lui donner la sensation véritable de s’élancer dans les airs à vive allure. Si vous êtes intéressé par ce simulateur, sachez que le MK2 VR de Paris est l’un des rares endroits au monde proposant de l’essayer.

VR Awards 2017 : jeu VR de l’année

Liste des nominés :

Owlchemy Labs & Adult Swim Games – Rick and Morty: Virtual Rick-ality
Epic Games – Robo Recall
Dylan Fitterer – Audioshield
Playful – Lucky’s Tale
Steel Crate Games – Keep Talking and Nobody Explodes
Survios – Raw Data
Tender Claws – Virtual Virtual Reality
Vertigo Games & Jaywalkers Interactive – Arizona Sunshine
SUPERHOT Team – SUPERHOT VR
Rebellion – Battlezone
Ready At Dawn – Lone Echo

Les nominés de cette catégorie seront probablement les plus difficiles à départager, puisqu’il s’agira de déterminer le meilleur jeu en réalité virtuelle de l’année 2017. Compte tenu du très grand nombre de jeux de qualité parus depuis le début de l’année, les nominés sont nombreux, et le verdict très attendu. Parmi les nominés, on retrouve donc Rick and Morty : Virtual Rick-ality, un jeu en VR loufoque et déjanté, tiré de la célèbre série animée Rick and Morty. Le titre est développé par Owlchemy Labs, le studio créateur de l’excellent Job Simulator, récemment racheté par Google et considéré comme l’un des meilleurs développeurs du marché de la VR.

Bien évidemment, Robo Recall, l’excellent FPS VR livré gratuitement avec les contrôleurs Oculus Touch, fait partie des prétendants. Développé par Epic Games, ce jeu exclusif sur Oculus Rift propose à la fois des graphismes impressionnants, une atmosphère hilarante, et surtout un gameplay incroyablement immersif et jubilatoire, laissant une grande liberté d’action à l’utilisateur. Cet excellent titre devra toutefois faire face à une concurrence féroce, puisque d’autres références du jeu de tir en VR sont également de la partie. On compte en effet Raw Data, le FPS coopératif de Survios, dans lequel le joueur peut incarner un tireur ou un guerrier au sabre pour affronter des hordes de robots avec l’aide d’un autre utilisateur. Depuis peu, le jeu propose également un mode Joueur contre Joueur. Ce titre est considéré par beaucoup comme le meilleur jeu en réalité virtuelle.

Arizona Sunshine, le zombie shooter de Vertigo Games, compte également parmi les nominés. Ce jeu propose à un maximum de 4 joueurs de s’unir pour repousser des vagues de zombis à l’aide de différentes armes à feu. Le mode campagne permet également à deux joueurs de s’unir pour une aventure haletante pleine de rebondissements dans l’Arizona post-apocalyptique. Le dernier FPS nominé est le fabuleux SUPERHOT VR, un jeu dans lequel le temps n’avance que quand le joueur bouge. Dans ce jeu de tir unique en son genre, l’utilisateur doit observer minutieusement ce qui l’entoure pour planifier ses mouvements avec précaution afin d’éliminer des hordes d’ennemis sans se faire toucher. Malgré un style graphique atypique qui ne plait pas à tout le monde, ce titre propose une expérience incroyable couplée à une durée de vie impressionnante avec de nombreux modes de jeu à débloquer.

Déjà récompensé par le Google Play Award du meilleur jeu VR 2017, Virtual Virtual Reality est un jeu en VR pour Android et Google Daydream développé par Tender Claws. Dans un monde futuriste où la plupart des métiers sont automatisés, les humains trompent l’ennui en s’adonnant à des simulateurs de travail en réalité virtuelle. Un jeu doté d’un scénario fort, jouant sur les concepts de mise en abîme et s’interrogeant sur des thématiques comme l’intelligence artificielle et le futur de l’humanité.

Destiné aux amateurs de musique, Audioshield est un jeu en VR proposant au joueur de repousser des orbes à l’aide d’un bouclier. En fonction de la musique choisie par l’utilisateur, le rythme et la difficulté diffère. Autre nominé dans la catégorie, le fameux Lucky’s Tale de Playful, proposé en exclusivité sur Oculus Rift et fourni gratuitement avec le casque. Ce jeu de plateforme à la troisième personne prouve que les expériences VR n’ont pas besoin d’être à la première personne pour être immersives.

Développé par Steel Crate Games, Keep Talking and Nobody Explodes est l’un des rares jeux VR permettant à l’utilisateur de jouer avec ses amis sans que ces derniers n’aient besoin de porter un casque. Le joueur doit communiquer avec ses camarades, qui voient des indices sur l’écran, afin de désamorcer des bombes. Le jeu Battlezone, développé par Rebellion, est également nominé. Jadis exclusivement proposé sur PSVR, Battlezone est adapté d’un grand classique des jeux d’arcade et propose au joueur de prendre les commandes d’un tank dans un univers futuriste pour combattre de nombreuses machines; Le mode multijoueurs est particulièrement captivant.

Dernier nominé de cette catégorie, le jeu Lone Echo, développé par Ready at Dawn en exclusivité pour l’Oculus Rift. Ce jeu est un véritable chef d’œuvre, proposant au joueur d’incarner un robot dans un environnement spatial dépourvu de gravité. Doté d’un scénario digne d’un film, de graphismes somptueux et d’un gameplay révolutionnaire, ce titre a toutes les carte sen main pour décrocher l’award. De plus, son mode multijoueur Echo Arena est tout simplement le meilleur jeu compétitif en réalité virtuelle disponible à l’heure actuelle.

VR Awards 2017 : entreprise VR la plus novatrice de l’année

Liste des nominés :

Zero Latency
Technicolor Experience Center
G’Audio Lab
Merge VR
Globacore
Jaunt VR

Dans la catégorie des entreprises VR les plus innovantes, on retrouve Zero Latency, une firme australienne à l’origine d’une expérience en VR multijoueur grandeur nature. Cette expérience permet à un groupe de joueurs de se déplacer physiquement au sein d’un grand espace, munis d’un casque VR, d’un VR backpack et d’un fusil VR pour affronter des hordes d’ennemis dans différents scénarios. Déjà disponible à Madrid, l’expérience rencontre un franc succès.

Le Technicolor Experience Center de Los Angeles est un centre au sein duquel les professionnels de la VR peuvent collaborer pour créer le futur des expériences immersives. G’Audio Lab développe un moteur de rendu audio 3D binaural pour permettre aux expériences et aux jeux en réalité virtuelle de délivrer un son réaliste afin d’augmenter l’immersion. Merge VR a créé le Merge Cube, un accessoire en forme de cube pouvant tenir dans la main, permettant d’afficher des hologrammes. Une nouvelle approche de la réalité augmentée.

Globacore est spécialisé dans la création d’expériences immersives pour les événements organisés par les grandes marques. Ses installations d’envergure combinent casques VR et environnements physiques pour proposer des expériences inoubliables. Enfin Jaunt VR est la principale plateforme de vidéos en réalité virtuelle.

VR Awards 2017 : expérience VR de l’année

Liste des nominés :

WEVR – theBlu
Horizons Studio – Horizons VR
Against Gravity – Rec Room
Google – Tilt Brush
Google – Google Earth VR
Magnopus – Mission:ISS
BBC & REWIND – Home – A VR Spacewalk
Toast – Richie’s Plank Experience

Pour cette cérémonie des VR Awards 2017, VR Bound a fait le choix de séparer les jeux VR des expériences VR. Dans cette seconde catégorie, on retrouve donc TheBlu, développé par WEVR, proposant à l’utilisateur d’explorer les fonds marins. Horizons VR, disponible sur Daydream, propose à l’utilisateur d’explorer des environnements comme la jungle ou l’espace animés par la musique. Rec Room est une application en VR laissant une liberté presque totale aux utilisateurs, qui peuvent communiquer, interagir, et utiliser de nombreux objets au sein d’environnements divers en réalité virtuelle.

On ne présente plus Tilt Brush, l’application de dessin en réalité virtuelle de Google, permettant de peindre en 3D à 360 degrés avec des flammes ou des étoiles et toutes sortes d’autres matériaux fantastiques pour ensuite se déplacer au sein d’une œuvre. Google Earth VR, la version en réalité virtuelle de Google Earth, permettant d’explorer le monde en VR, est également nominée. Mission : ISS, l’application développée par Magnopus permettant d’explorer la station spatiale ISS en VR, compte aussi parmi les prétendants.

Elle sera en concurrence avec Home : A VR Spacewalk, l’expérience créée par BBC & Rewind, qui permet également de visiter l’ISS en VR. Enfin, le dernier nominé de cette catégorie est Richie’s Plank Experience, développé par Toast, un simulateur de chute libre permettant aux utilisateurs d’affronter leur peur du vide.

VR Awards 2017 : utilisation marketing la plus novatrice de l’année

Liste des nominés :

Greenpeace – Virtual Explorer
Idea Studio – UNICEF 360°
Ford Motor Company / GTB Agency – Ford F-150 Raptor: Born to Baja
Pebble Studios – ABC – ‘Catch Jack’ Time After Time
IKEA – IKEA VR
Imagination & REWIND – Jaguar Electrifies – The Future Is Now
Kuju – The Chainsmokers: Paris VR
Framestore – Fantastic Beasts and Where to Find Them: VR
RSA VR – Alien: Covenant In Utero | A Virtual Reality Experience
Infinite360 – Capital Creates Change

Les VR Awards récompensent également l’utilisation marketing la plus novatrice de la VR. Dans cette catégorie, on retrouve Greenpeace et son Virtual Explorer, une application de VR pour smartphone permettant de parcourir le monde. L’application UNICEF 360°, développée par Idea Studio, permet de découvrir le monde à travers les yeux d’enfants vulnérables dans les pays en crise. Ces deux applications de sensibilisation dépassent le cadre du marketing.

Toujours dans cette catégorie, on retrouve Ford F-150 Raptor : Born to Baja, une application développée par Ford en partenariat avec GTB Agency pour faire la promotion de la Ford F-150 Raptor. Au volant du véhicule, l’utilisateur se met dans la peau d’un pilote de course. L’application Catch Jack Time After Time, développé par Pebble Studios pour faire la promotion de l’émission d’ABC, propose à l’utilisateur de visiter le Londres médiéval en VR.

IKEA VR, l’application développée par IKEA, permet de composer la cuisine de ses rêves en essayant différents meubles et différentes finitions. Jaguar Electrifies – The Future is Now est une application VR développée par Imagination & REWIND pour dévoiler la première voiture électrique de Jaguar. Kuju – The Chainsmokers: Paris VR est un remix en réalité virtuelle du fameux clip de The Chainsmokers.

Fantastic Beasts and Where to Find Them: VR, développé par Framestore est une application VR pour la promotion du film Les Animaux Fantastiques. De même, Alien : Convenant In Utero est une expérience VR développée par RSA VR, le studio VR de Ridley Scott, pour la promotion du nouveau film Alien. Enfin, Capital Creates Change est une expérience créée par Infinite360 et Morgan Stanley pour démontrer l’impact du réchauffement climatique à travers une série de vidéos à 360 degrés.

VR Awards 2017 : film VR de l’année

Liste des nominés :

5TH WALL – ‘The Mummy’ Zero Gravity Stunt VR Experience
Google – Tabel
Baobab Studios – INVASION!
Penrose Studios – Allumette
Anotherworld VR – KOBOLD VR
Hver Sin Stilhed – Separate Silences

Dans la catégorie des films VR de l’année, on retrouve « The Mummy » Zero Gravity Stunt VR Experience, le film promotionnel du film La Momie, développé par 5th Wall. Très original, le film Tabel de Google place le spectateur au centre de six histoires se déroulant simultanément tout autour de lui.
Baobab Studios est le studio à l’origine d’INVASION! un film d’animation en VR totalement déjanté dans lequel l’utilisateur suite les aventures d’un jeune lapin face à une invasion extraterrestre. Allumette est un formidable court-métrage en VR contant la relation entre une mère et sa fille. Kobold VR, produit par Anotherworld VR, est à la fois un film d’horreur indépendant et une exprience VR. Enfin, Separate Silences, développé par Hver Sin Stilhed, propose à l’utilsiateur de choisir d’incarner l’un des deux protagonistes d’un court-métrage en VR sur deux jumeaux victimes d’un accident de la route.

VR Awards 2017 : startup VR de l’année

Liste des nominés :

Inception VR
Cerevrum Inc.
MANDT VR
LiveLike
MetaVRse

Outre les entreprises déjà installées, les VR Awards récompensent également les meilleures startups VR de l’année. Dans cette catégorie, on retrouve Inception VR, une plateforme regroupant des applications et des vidéos en VR. Cerevrum Inc. combine les sciences cognitives, le machine learning, le big data et le jeu vidéo pour proposer un jeu d’entraînement cérébral en VR. La startup MANDT VR crée des expériences immersives en réalité virtuelle, mixte et augmentée. La plateforme de LiveLike propose aux utilisateurs de regarder du sport entre amis au sein d’un environnement VR. Enfin, MetaVRse est une agence de consulting qui créer des expériences en VR et AR à but promotionnel pour les marques.

VR Awards 2017 : meilleure utilisation de la VR pour l’éducation de l’année

Liste des nominés :

Unimersiv – Virtual Reality Educational Experiences
Make Real – PROCAT
Leicester Fire and Rescue Service – VF4-360
VirtualSpeech – VirtualSpeech
Boulevard Arts, Inc. – Boulevard
Cerevrum Inc. – Skill Hub VR
Make Real – EDF Energy “Reactor Builder”
Industrial Training International – ITI Crane Simulator
Alchemy VR – Space Descent VR with Tim Peake
La réalité virtuelle présente un grand potentiel pour l’éducation, et de nombreuses entreprises proposent déjà des solutions innovantes. C’est la raison pour laquelle les VR Awards récompensent également les meilleures applications VR éducatives. Unimersiv dévelope des expériences éducatives en VR permettant aux étudiants de s’immerger dans différents environnements pour apprendre et découvrir de façon ludique. Make Real dévelope PROCAT, une application VR dédiée à l’apprentissage des métiers manuels, permettant aux apprentis de s’exercer dans la VR.
La vidéo VF4-360, développée par Leicester Fire and Rescue Service, vise à sensibiliser les jeunes à la sécurité routière. VirtualSpeech permet aux utilisateurs d’améliorer leurs compétences de communication orale pour des entretiens d’embaûche ou autre situation. Skill Hub VR, développé par Cerevrum (également nominé parmi les meilleures startups VR de l’année) permet d’entraîner son cerveau grâce à la VR. EDG Energy Reactor Builder est une application développée par Make Real pour permettre aux employés de EDF d’apprendre comment fonctionne les réacteurs nucléaires.

VR Awards 2017 : meilleure utilisation de la VR dans le secteur de la santé de l’année

Liste des nominés :

AiSolve – VRSIMS
Osso VR – Osso VR
Vivid Vision – Vivid Vision
Tribemix – ImmersiCare

La VR présente également un grand potentiel pour le secteur de la santé. Dans cette catégorie, on compte 4 nominés aux VR Awards 2017. AiSolve VRSIMS permet aux médecins et chirurgiens de s’entraîner par le biais d’une simulation en réalité virtuelle. OSSO VR est une autre simulation conçue pour l’entraînement des chirurgiens. Vivid Vision vise à corriger les problèmes de vue grâce à la VR. Enfin, ImersiCare, développé par Tribemix, vise à soigner les maladies mentales comme la démence grâce à la réalité virtuelle.

VR Awards 2017 : meilleure attraction VR de l’année

Liste des nominés :

THE VOID – THE VOID’s Ghostbusters: Dimension
Universal Parks & Resorts – The Repository
Thorpe Park Merlin Entertainment – Derren Brown’s Ghost Train
Zero Latency – Zero Latency
REWIND & Welsh National Opera – Magic Butterfly

Dans la catégorie des meilleures attractions VR de l’année, on compte Ghostbusters : Dimension, créé par The Void. L’expérience propose à un groupe de joueur d’incarner les chasseurs de fantômes dans une expérience mêlant réalité virtuelle et environnement physique. The Repository est une attraction d’horreur en VR créée par Universal Parks & Resorts. De même, le Derren Brown’s Ghost Train est un train fantôme en VR installé au Thorpe Park Merlin Entertainment. Zero Latency propose également à plusieurs joueurs de coopérer dans une expérience VR grandeur nature au sein d’un entrepôt. Enfin, Magic Butterfly, créé par REWIND et Welsh National Opera, propose de redécouvrir des grands classiques de l’opéra en VR.

  • morgan

    Bonjour,
    J’adore la VR, néanmoins, lorsque je vois les jeux nominé, honnêtement je me dis que cette techno finira à la poubelle, non pas parce-qu’elle est mauvaise, mais juste parce-que les jeux sont tellement nuls que vraiment, je n’ai toujours pas craqué malgré que mon PC ait une 1080 avec un core i7 et que j’ai vu la promo occulus rift + manette à 400€.

    Honnêtement, regardez les jeux, quasiment aucun ne propose un déplacement normal au stick, quasi tous propose un déplacement en se téléportant… ok ainsi pas de motion sickness (et pas de motion tout cours d’ailleurs), mais c’est pas compliqué, j’adore la VR pour l’immersion qu’elle procure, la sensation d’être dans le jeu vidéo mais la teleportation bien ca retire toute l’immersion, alors tant que les développeur nous pondront ca, bien ce sera sans moi et je connais pas grand monde que ca intéresse.

    Apres il y a aussi les boite de jeux qui ont juste adapté leur jeu en VR, sur la plastation 4 par exemple avec resident evil qui propose enfin un déplacement normale, je veux dire, sans teleporation, mais qui ne se joue qu’avec la manette… sans les playstation move…

    Donc voilà, à mon sens tant qu’on en fera pas une VR dans le but d’immerger les gens dans le jeu video, bien on ne repondra pas à la demande mm de la VR et sans jeu bien totue techno est vouée à mourir.

    Pour qu’un jeu marche en VR il faudrait qu’il y ait un déplacement au stick classique sans téléportation, et une gestion des mouvements pour l’interaction avec le jeu, tant qu’il n’y aura pas ca, bien la VR ne decollera pas car elle ne répondra pas à son propre marché : l’immersion.

    • Bastien L

      Bonjour,

      Je vous invite à essayer Lone Echo et Echo Arena si vous en avez l’opportunité. Le système de déplacement de ces deux jeux est très immersif. Je pense d’ailleurs que ce titre remportera l’award.
      Bastien

    • Gwen Quetel

      dommage car a priori la VR est très loin de se résumer a jeux video 😉 il suffit de regarder un peu plus loin pour voir a quel point ça peut être passionnant et éducatif 😉

      • morgan

        Bien, la VR avec le casque et les manette à positionnement spatiale sont faites pour les jeux vidéos et je ne pense pas me tromper en disant que ce que les gens attendent aujourd’hui de la VR ce serait d’être totalement immergé dans le jeu vidéo auquel elles jouent.

        Je rêve par exemple de me balader sur une belle plage de sable fin après le boulot à paris, ou alors de me divertir en plongeant dans un monde virtuel dans lequel je peux me défouler en faisant n’importe quoi tel un GTA VR.

        Peu importe si les cession de jeu ne dure qu’une ou 2h du moment que l’expérience soit immersive, c’est tout ce que j’attend de la VR, une nouvelle immersion et pour cela le déplacement doit etre fait au stick sans teleportation et le mouvement du joueur doivent être pris en compte dans le jeu, ce sont 2 point obligatoire, tant que les jeux n’auront pas ca, l’experience et le public ne sera pas au rendez vous, peu importe le prix du casque.

        Apres pour tout ce qui est autre que les jeux video, du domaine educatif, medicale et tout les supports à la visions dans le monde reel, bien je pense plutot à la realité augmentée comme avec le casque que développe microsoft.

Send this to friend