Accueil / Gaming / [Test] Farpoint – Le premier chef-d’œuvre de la réalité virtuelle

[Test] Farpoint – Le premier chef-d’œuvre de la réalité virtuelle

farpoint psvr

Développé par Impulse Gear, et directement édité par Sony Interactive Entertainment, Farpoint est un jeu de tir disponible en exclusivité sur PlayStation VR. Le titre est vendu avec le Aim Controller, un contrôleur en forme de fusil d’assaut permettant de jouer de façon réaliste et intuitive. À l’heure où le marché de la réalité virtuelle semble en proie au doute, alors que l’effet de mode s’essouffle peu à peu, Sony présente son nouveau jeu comme le premier véritable blockbuster du jeu vidéo en VR. S’agit-il d’une simple stratégie marketing, ou bel et bien d’un rayon de soleil prometteur entre les sombres nuages qui planent au-dessus de cette industrie naissante ? Rassurez-vous : Farpoint est un authentique chef-d’œuvre.

Joueurs : 1 à 2 joueurs
Date de sortie :  17 mai 2017
Durée de vie : 5 heures pour le mode campagne
Développeur : Impulse Gear
Genre : FPS
Prix conseillé : 49,99 euros seul ou 149,99 euros en pack Aim Controller
Plateformes : PlayStation VR

Acheter Farpoint et le Aim Controller sur PSVR

Retrouver le pack Farpoint + Aim Controller ou l’édition standard du jeu au meilleur prix ici.

Scénario de Farpoint : une histoire digne d’un film

Alors qu’ils étudient une anomalie en orbite de Jupiter, une équipe de scientifiques et leur station spatiale Pilgrim sont soudainement aspirés par un mystérieux champ d’énergie. Ils se retrouvent alors sur une planète inconnue peuplée de créatures hostiles. Le joueur incarne l’un des astronautes de l’équipe, et va devoir mener l’enquête sur cette planète énigmatique pour comprendre ce qui est arrivé aux deux chercheurs, et surtout pour les retrouver.

Tout au long de la progression, le joueur doit retrouver des enregistrements holographiques afin de suivre les traces des deux disparus. Ainsi, l’aventure est entrecoupée de scènes de dialogues et de cinématiques pendant lesquelles le joueur est un simple spectateur. Ces scènes de haute qualité confèrent au titre une narration cinématographique. Farpoint n’est pas un simple jeu en réalité virtuelle, mais bel et bien un film interactif d’une envergure inédite.

Certes, le scénario reste prévisible, et la fin abrupte peut s’avérer frustrante. Cependant, la qualité de la réalisation, des doublages et de l’atmosphère surpasse de loin tout ce qui a été fait jusqu’à présent dans l’industrie de la VR. Pour ceux qui préfèrent l’action à la narration, soyez sans crainte. Les scènes cinématiques peuvent être passées d’une simple pression de bouton.

Gameplay de Farpoint : découverte du Aim Controller

Farpoint propose, a priori, un gameplay de FPS VR tout à fait ordinaire. Le joueur contrôle un personnage en vue à la première personne, se déplace à l’aide du joystick, et tire sur les monstres qui l’assaillent en utilisant la gâchette R2. Par défaut, pour éviter le motion sickness, seul le joystick de gauche, permettant de déplacer le personnage vers l’avant, l’arrière et les côtés, est activé. Il est toutefois possible d’activer le second joystick dans les options, afin de pouvoir effectuer des rotations.

Cependant, Farpoint se distingue des autres jeux de tir en réalité virtuelle grâce à un nouvel accessoire directement créé par Sony : le Aim Controller. Ce contrôleur en forme de fusil d’assaut permet de jouer de façon intuitive et naturelle. Ce contrôleur se tient à deux mains, et la caméra du PSVR détecte sa position en temps réel. Ainsi, comme avec un véritable fusil, le joueur vise à travers un réticule et tire en appuyant sur la gâchette. Ce périphérique de haute qualité, conçu avec tout le savoir-faire de Sony, renforce grandement la sensation d’immersion et le plaisir de jeu.

Au gré de sa progression, le joueur découvre de nouvelles armes, telles que le lance-roquettes ou le fusil à pompe. Le changement d’arme s’effectue en plaçant le Aim Controller au niveau de son épaule. Il est nécessaire d’alterner rapidement entre les armes pour faire face aux différents types d’ennemis. Par exemple, les aliens protégés par une carapace doivent être abattus de près à l’aide du fusil à pompe, tandis que le fusil d’assaut sera plus efficace pour éliminer un grand nombre de petits aliens rapides.

En effet, dans Farpoint, vous devrez faire face à des hordes de créatures diverses et variées. Pour survivre, il est nécessaire de rester en mouvement, sous peine de recevoir un projectile explosif ou de se faire sauter à la gorge par un petit monstre. De fait, le gameplay est extrêmement dynamique et nerveux. Les fans d’action seront aux anges.

Durée de vie de Farpoint : une aventure courte mais prenante

La campagne de Farpoint se termine assez rapidement. Comptez environ 5 heures pour faire le tour de l’aventure. Cette durée de vie peut sembler courte, mais la brièveté est bien souvent l’apanage des chefs d’œuvre. Pendant ces quelques heures, vous ne vous ennuierez pas un instant, et la réalisation magistrale est maîtrisée de bout en bout. Quoi qu’il en soit, une fois la campagne terminée, l’expérience est prolongée par un mode arcade dans lequel le joueur doit réaliser le meilleur score possible pour se hisser au sommet d’un classement mondial. De même, des missions coopératives, à effectuer à l’aide d’un autre joueur via internet, permettent de faire durer le plaisir.

Graphismes et bande-son de Farpoint : visuellement époustouflant

Pour un jeu PSVR, les graphismes de Farpoint sont tout bonnement époustouflants. La faible résolution de l’écran est habilement compensée par des effets visuels bluffants, les animations sont impeccables, et les somptueux décors en arrière-plan sont dignes d’un blockbuster de science-fiction. Cette dimension picturale et contemplative est accentuée par une bande-son orchestrale majestueuse.

En découvrant, au détour d’une caverne, un gigantesque nuage de poussière s’élever dans les cieux, tandis que s’ouvre une délicate musique atmosphérique, le joueur aura la sensation d’assister à un véritable spectacle. Les bruitages contribuent également à renforcer le sentiment de suspens et d’anxiété, tandis que les doublages, d’excellente facture, reflètent toute l’ambition de ce projet.

Immersion

La plupart des FPS en réalité virtuelle offrent une bonne sensation d’immersion, mais Farpoint repousse les limites encore plus loin. Plus encore que les graphismes et la bande-son d’excellence, le Aim Controller offre au joueur l’opportunité de réellement se plonger dans cet univers imaginaire. Après quelques minutes de jeu, l’utilisateur aura réellement l’impression de devoir jouer de la gâchette comme si sa vie en dépendait. Ainsi, Farpoint est une vitrine vers le futur de la réalité virtuelle et les possibilités offertes par cette technologie.

Confort visuel de Farpoint

Contrairement à la plupart des jeux disponibles sur PSVR, Farpoint ne provoque pas le motion sickness, à condition de conserver le système de déplacement par défaut. Malgré l’intensité de l’action, le joueur moyen ne ressentira pas de nausée. C’est la preuve que, lorsque les moyens adéquats sont déployés, le PSVR n’a pas grand-chose à envier à l’Oculus Rift ou au HTC VIVE.

Acheter Farpoint et le Aim Controller sur PSVR

Farpoint : conclusion du test

Farpoint est sans l’ombre d’un doute l’un des meilleurs FPS en réalité virtuelle, toutes plateformes confondues. Au-delà, il s’agit probablement de l’expérience vidéoludique en VR la plus aboutie à ce jour. En plus d’un gameplay jubilatoire, le titre jouit de graphismes somptueux, d’une narration cinématographique et d’une réalisation magistrale. Ce chef d’œuvre marque sans conteste un tournant dans l’histoire de la réalité virtuelle.

Points Positifs

  • Un gameplay jubilatoire grâce au Aim Controller
  • Des graphismes somptueux
  • Des doublages de haute qualité
  • Une narration cinématographique

Points Négatifs

  • Une campagne un peu courte
  • Quelques bugs à déplorer

 

Développé par Impulse Gear, et directement édité par Sony Interactive Entertainment, Farpoint est un jeu de tir disponible en exclusivité sur PlayStation VR. Le titre est vendu avec le Aim Controller, un contrôleur en forme de fusil d'assaut permettant de jouer de façon réaliste et intuitive. À l'heure où le marché de la réalité virtuelle semble en proie au doute, alors que l'effet de mode s'essouffle peu à peu, Sony présente son nouveau jeu comme le premier véritable blockbuster du jeu vidéo en VR. S'agit-il d'une simple stratégie marketing, ou bel et bien d'un rayon de soleil prometteur entre les sombres…
Scénario - 8.5
Gameplay - 10
Durée de vie - 8.5
Graphismes et bande-son - 9.5
Immersion - 10
Confort - 9

9.3

Scénario : Un scénario de science-fiction finement narré au travers de cinématiques de haute qualité.


Jouabilité :Un gameplay jubilatoire grâce au Aim Controller.


Durée de vie : Une campagne un peu courte, compensée par un mode coopération et un mode arcade.


Graphismes et bande-son: Des graphismes somptueux couplés à une bande-son magistrale.


Immersion: L'une des expériences les plus immersives du marché de la réalité virtuelle.


Confort: Aucun problème de confort à signaler.


User Rating: 4.56 ( 7 votes)
  • Pascal Tremblay

    Le meilleur jeu en VR pour le moment au coté de Resident Evil 7

Send this to friend