Accueil / Produits / Casque VR / [Test] Casque VR Freefly Beyond : la réalité virtuelle avec style
Test Freefly VR Beyond image à la une

[Test] Casque VR Freefly Beyond : la réalité virtuelle avec style

Parmi les casques de VR, la catégorie des casques ne développant aucune technologie est en pleine croissance. Alors qu’aucune gamme ne se démarque réellement, et que la gamme des Homido ne trouve aucun concurrent de taille. Si nous avons vu il y a peu la gamme des casques Mogaman, le casque Freefly VR Beyond mérite lui aussi le coup d’oeil.

Marque : Freefly
Catégorie : Casque de réalité virtuelle
Connexion : Aucune
Compatibilité : Android/iOS
Prix : 59.90€
Disponibilité : Disponible
Testé avec : Samsung Galaxy S6

Acheter le Freefly VR Beyond :

Unboxing du Freefly VR Beyond

L’ouverture du casque Freefly est suffisamment aisée pour déballer l’appareil de façon simple et pratique. Le casque VR est seul dans sa boîte avec seulement très peu d’éléments parasites. Il vous suffit de relever le battant en carton afin de découvrir le casque qui prend la plus grande partie de la boîte. Les éléments les plus ardus se situent dans le rangement des appareils. Le remballage se fait de façon difficile et le carton ne se referme pas à l’identique.

Au sein de la boîte contenant le Freefly VR se trouve plusieurs éléments. En ce qui concerne les accessoires on trouve dans l’ordre : un manuel d’utilisation du casque avec les compatibilités, un autocollant ayant au-dessus le logo de la marque et un chiffon microfibres. En bref, l’unboxing du casque Freefly VR Beyond est des plus efficaces et fonctionnel.

Design et Ergonomie du Freefly VR Beyond

Cette catégorie est certainement l’élément qui fera le plus discuter. Si la couleur noire de l’entièreté du casque reste somme toute neutre, malgré les couleurs orange qui émaillent celui-ci. Cependant c’est bien sa forme qui portera à controverse. Alors que la plupart des casques de ce genre se contentent de rester dans la norme le Freefly VR Beyond cherche à prendre des risques. La forme du casque se veut un peu plus fantaisiste avec des similis d’ailes au bord du casque.

Certes beaucoup de personnes pourront regretter ce design fantaisiste, mais il faut noter la prise de risques audacieuse. Le résultat reste ainsi subjectif en fonction des personnes même si, une fois le casque sur le nez, le design reste superflu. En revanche, il faut être plus sévère en ce qui concerne l’ergonomie du casque qui est bien moins réussie.

En effet, au contraire de son aîné le Freefly Classic, l’ajustement du casque en fonction de la taille du téléphone est moins simple. Il faut dévisser les stabilisateurs,  les retirer, les mettre à l’endroit souhaité, revisser les embouts et répéter l’opération. De même, il n’y a pas de molette pour pouvoir régler l’espacement des lentilles. Il est cependant possible d’ajuster le casque via les « ailes » en appuyant sur le bouton orange du casque, qui dépannera très aisément.

Il faut également souligner l’effort de nouveauté avec l’insertion de gâchettes à gauche et à droite du casque. Placées au niveau des yeux, les gâchettes sont idéalement placées tout en restant extrêmement discrètes dans l’aspect général du casque. Enfin le casque est bloqué par un simili de cadenas amovible qui garantira sans doute mieux l’immobilisation de l’appareil pendant son utilisation.

Prise en main du Freefly VR Beyond

Il est important de préciser qu’aucune technologie n’a été pensée pour le Freefly VR Beyond. Exit le Samsung Home ou encore l’application Homido. Il faut donc télécharger des applications utilisables en VR. Il est donc important de lancer celles-ci avant d’installer le casque. Bien évidemment services iOS et Android sont supportés dans le casque.

Test Freefly VR Beyond Prise en main gâchettes

Si l’ajustement du casque en fonction de la taille du smartphone est très fastidieux, il s’agit du seul problème majeur. En ce qui concerne l’ajustement de l’objet, le système est différent des autres appareils du marché. Exit le système à scratch, remplacé par des régleurs moins pratiques.

Au niveau du confort visuel, le Freefly possède de bonnes lentilles avec un champ visuel à 120°. Le champ visuel du casque se trouve être le plus important de tous les casques VR. En revanche le casque reste confortable même si après 15 minutes d’utilisation vous avez très chaud au visage.

Test Freefly VR Beyond Prise en Main Champ Visuel

Un petit mot en aparté pour conclure le passage de la prise en main sur une application dédiée aux gâchettes. Ainsi le jeu Crime Investigator, encore en développement, proposera une autre expérience. Le jeu se présente comme étant un point and click en VR où l’on doit enquêter tel un vrai policier.

Le Freefly VR Beyond face à la concurrence

Si la comparaison du Freefly VR Beyond avec le Homido V2 est judicieuse, celle avec le Mogaman F1 l’est tout autant. Débutons d’abord par le Mogaman F1 avant d’enchaîner par le leader du marché.

Test Freefly VR Beyond face à la concurrence Mogaman

Au niveau du design, si le Mogaman F1 reste classique, il n’en est pas moins efficace. Même si les « ailes » du Freefly offrent une prise de risques remarquable, le F1 reste une valeur sûre. En revanche, lorsqu’il s’agit d’évoquer la sécurité de votre smartphone, il est indéniable que le Freefly surpasse son concurrent même si la prise en main est beaucoup plus complexe. Pour ce qui concerne, le confort visuel les deux casques se valent.

Le nouvea casque Homido V2

 

En revanche, la comparaison avec le Homido V2 est peu flatteuse. Excepté son design marginal et son champ visuel supérieur, le Freefly VR Beyond reste en dessous du Homido. La première cause de ce constat repose sur le fait qu’Homido dispose d’une application dédiée au casque qui s’active automatiquement. Malgré cela, le Freefly est un bon casque VR qui se situe plus ou moins au même niveau que le Mogaman F1.

Conclusion sur le Freefly VR Beyond

Que retenir du Freefly VR Beyond ? Premièrement, le casque se démarque par un design tout à fait nouveau et marginal. Une prise de risques qui pourrait à la longue payer pour ceux qui sont lassés des casques se ressemblant tous. En ce qui concerne l’ergonomie, si on excepte les réglages du casque qui peuvent être très compliqués, celui-ci est assez simple. Enfin la prise en main du Freefly est très simple, facilitée notamment grâce au système de gâchettes mis en place.

Ainsi, le Freefly VR Beyond reste un bon casque VR. Cependant celui-ci reste une entrée de gamme et le meilleur de la gamme Freefly reste le Classic.

Points positifs

  • Le design novateur du casque peut en intéresser plus d’un
  • Des gâchettes pour interagir avec les contenus VR
  • Une qualité d’image suffisamment bonne pour avoir un certain confort visuel

Points négatifs

  • Une adaptation à la taille du smartphone très longue sur le casque
  • Aucune application développée sur les casques afin de faciliter la prise en main
Parmi les casques de VR, la catégorie des casques ne développant aucune technologie est en pleine croissance. Alors qu'aucune gamme ne se démarque réellement, et que la gamme des Homido ne trouve aucun concurrent de taille. Si nous avons vu il y a peu la gamme des casques Mogaman, le casque Freefly VR Beyond mérite lui aussi le coup d'oeil. https://www.youtube.com/watch?v=wKwPFMtB3GQ Marque : Freefly Catégorie : Casque de réalité virtuelle Connexion : Aucune Compatibilité : Android/iOS Prix : 59.90€ Disponibilité : Disponible Testé avec : Samsung Galaxy S6 Acheter le Freefly VR Beyond : Unboxing du Freefly VR Beyond L'ouverture…
Design et Ergonomie - 9
Fonctionnalités - 8
Prise en main - 6
Rapport qualité / prix - 7

7.5

Design et Ergonomie : Le design frappe fort en étant tout à fait marginal si la forme pourra en rebuter plus d'un. Par contre l'ergonomie peut paraître compliqué mais est facilité par quelques astuces.


Fonctionnalités : Comme pour les Mogaman, aucune application n'a été développée pour venir en complément au casque, il est donc nécessaire d'avoir des applications en VR.


Prise en main : Les deux gâchettes aident grandement à la prise en main. Aidée par un confort visuel très agréable le Freefly VR Beyond est très simple à utiliser malgré le réglage compliqué.


Rapport Qualité / Prix : Pour 60€ le Freefly se trouve être dix euros en dessous du Homido V2 mais au dessus du Mogaman F1. Pour tout ce que le casque propose, le rapport qualité/ prix reste positif.


User Rating: Be the first one !

Send this to friend