Accueil / Ecosystème / Etudes & Chiffres / Publicité VR – Seuls 8% des marques comptent utiliser la réalité virtuelle
publicité vr

Publicité VR – Seuls 8% des marques comptent utiliser la réalité virtuelle

Tout le monde parle de la réalité virtuelle, mais personne ne l’utilise. Telle est la tendance que semblent traduire de récentes études menées par Forrester Research et Yes Lifecycle Marketing. Dans le domaine du marketing, seuls 8% des marques comptent actuellement avoir recours à la publicité VR. 

Selon un rapport publié le 8 février par Forrester Research, 42% des adultes américains disposant d’une connexion internet n’ont jamais entendu parler des casques de réalité virtuelle. Par ailleurs, 46% ne voient pas l’intérêt d’utiliser la VR dans leur vie.

En parallèle, une autre étude publiée par Yes Lifecycle Marketing révèle que seuls 8% de marketeurs s’en remettent à la publicité VR pour promouvoir leurs produits. 35% des marques interrogées affirment qu’elles n’ont pas l’intention d’utiliser la réalité virtuelle pour le marketing, ou émettent des réserves à l’égard de cette technologie.

Des premières expériences de publicité VR décevantes

Selon Samantha Merlivat, analyste chez Forrester Research, la publicité VR fait le buzz, mais très peu l’utilisent vraiment. De nombreuses marques ont essayé la réalité virtuelle l’année dernière. Dans la plupart des cas, les consommateurs n’ont pas été réellement impressionnés, et les marketeurs ont été déçus.

Aucune marque n’est parvenue à proposer un contenu exploitant réellement le potentiel de la VR. Pour cause, promouvoir une marque ou un produit à travers une vidéo en réalité virtuelle de trois minutes n’est pas vraiment efficace. Les marques doivent trouver un usage plus pertinent, en termes de divertissement, d’utilité ou de social. Par exemple, un film en réalité virtuelle, dans lequel le scénario change en fonction de la direction qu’emprunte le spectateur, pourrait permettre d’attirer l’attention des consommateurs.

Plusieurs obstacles à surmonter

Parmi les autres obstacles à surmonter, on compte la déception des consommateurs qui ont expérimenté la VR sur smartphone plutôt qu’avec des casques haut de gamme comme l’Oculus Rift ou le HTC Vive. La réalité virtuelle mobile présente des problèmes de latence et les images sont très pixelisées. Après une telle expérience, le consommateur ne sera pas enclin à dépenser 500 dollars dans un casque. Par conséquent, la VR mobile nuit à l’adoption de la VR PC.

En réalité, les marques préfèrent concentrer leurs efforts sur les méthodes de publicité dont l’efficacité a été démontrée. Par exemple, 68% des entreprises interrogées par Yes Lifecycle Marketing tentent d’améliorer leurs publicités sur les réseaux sociaux, et 56% se concentrent sur les vidéos.

Sur le long terme, la publicité VR pourrait s’avérer efficace

D’après la Deusche Bank, on comptait 22,5 millions d’utilisateurs de VR mobile en 2016, contre 6,5 millions en 2015. D’ici 2020, la banque d’investissement estime que plus de 154 millions de personnes utiliseront la VR mobile au moins une fois par an, mais que seuls 3,2% d’entre eux seront des usagers quotidiens.

Sur le long terme toutefois, les choses pourraient évoluer dans le bon sens. D’ici quelques années, Forrester estime que les marques qui explorent actuellement les possibilités offertes par la publicité VR seront mieux préparées lorsque cette technologie se démocratisera. Ces marques bénéficieront alors d’un excellent retour sur investissement.

A propos de Bastien L

  • Sami Tito

    quand on vous dit que la vr va bider, merci de le confirmer un peu plus, tous les jours.

Send this to friend