Accueil / Secteurs d'applications / Jeux vidéo / OpenVR vs OSVR vs Oculus OS

OpenVR vs OSVR vs Oculus OS

7 défis RV

Trois « systèmes d’exploitation » de réalité virtuelle semblent aujourd’hui s’imposer. C’est deux de trop.

La réalité virtuelle arrive. Dans un an, trois casques de réalité virtuelle au moins devraient être disponibles pour le public (l’Oculus Rift, le Vive d’HTC et le Samsung Gear VR). D’autres devraient apparaître rapidement, comme le Project Morpheus de Sony.

3casques

La question du matériel est donc résolue, reste celle de l’uniformisation. Si vous vous souvenez de l’époque où les jeux vidéo PC ne fonctionnaient qu’avec certaines cartes son et cartes graphiques, vous n’avez sans doute pas très envie de vivre des situations semblables avec la réalité virtuelle. Et de leur côté, les développeurs ne seront certainement pas enthousiastes à l’idée de créer des versions différentes de leurs logiciels.

Trois systèmes d’exploitation

En l’état actuel des choses, il semblerait que trois « systèmes d’exploitation » de réalité virtuelle soient en lice : l’Oculus OS (pour l’Oculus Rift et le Gear VR), l’OpenVR de Valve et l’OSVR (Open Source VR). C’est beaucoup. Mais d’après un article de VentureBeat, la situation s’améliorerait : l’OpenVR de Valve sera compatible avec les plug-ins d’OSVR. Les programmes OSVR devraient donc être lisibles par les casques OpenVR et vice-versa.

Au total, 118 entreprises adhèrent au projet OSVR, parmi lesquels les développeurs de jeux Ubisoft, Gearbox et TechLand. C’est un bon début mais il est difficile de savoir dans quelle mesure les programmes seront compatibles avec les différents systèmes d’exploitation.

OSVR

Le premier kit de développement OSVR devrait être livré en juin. Une fois qu’il sera disponible et une fois que celui de l’OpenVR le sera également, les choses seront plus claires. Mais même si les logiciels sont parfaitement compatibles et qu’il ne reste plus qu’Oculus et OSVR en lice, il y aura encore un système d’exploitation de trop.

Un compromis intelligent

L’idéal serait d’atteindre une situation similaire à celle des cartes graphiques des PC modernes. Les logiciels fonctionnent avec une Nvidia GPU ou avec une AMD GPU mais certains programmes rencontrent plus de problèmes avec l’une des deux. À l’inverse, la pire issue serait une situation chaotique semblable à celle des systèmes d’exploitation mobile, où iOS côtoie Android et Windows Phone.

La bonne nouvelle, c’est qu’il reste encore au moins six mois aux consommateurs avant de réfléchir au casque de réalité virtuelle à acheter. Mais pour les développeurs, le temps presse et il est temps pour eux de trancher le nœud gordien et d’opter pour un système d’exploitation ou un autre. Il n’y a plus qu’à leur souhaiter de faire le bon choix !

source

Send this to friend