Accueil / Secteurs d'applications / Culture / Mélenchon, un candidat de la réalité virtuelle et des jeux vidéo ?

Mélenchon, un candidat de la réalité virtuelle et des jeux vidéo ?

Jean-Luc Mélenchon défenseur des jeux vidéos

Jean-Luc Mélenchon se veut être le candidat 2.0 des prochaines élections présidentielles. Après avoir défendu et promut la réalité virtuelle et la réalité augmentée, le candidat de la France insoumise se veut le défenseur des jeux vidéos et notamment de la filière française qui est particulièrement à la pointe dans le domaine. A l’instar du cinéma, le candidat d’extrême gauche défend l’idée de la création d’un Centre National du Jeu-Vidéo.

Jean-Luc Mélenchon s’intéresse de près aux nouvelles technologies et est fasciné par la réalité virtuelle ainsi que la réalité augmentée, assurant que ces technologies représentent notre futur. Il a d’ailleurs été le premier homme politique au monde à réaliser un meeting en direct dans deux villes différentes en utilisant un hologramme très réussi. Après sa visite de l’Ecole Nationale du Jeu et des Médias Interactifs Numériques d’Angoulême, le candidat a reconnu le savoir faire français dans le domaine des jeux-vidéo et a fait différentes propositions visant à défendre la filière française.

Mélenchon réalité virtuelle réalité augmentée jeux vidéos

Mélenchon veut donner des moyens aux éditeurs de jeux-vidéo

Interrogé par nos confrères d’Europe 1, le candidat à la présidentielle a comparé la filière française du jeux-vidéo à celle du cinéma. Grand défenseur de la culture, le candidat de gauche estime que le secteur ludique devrait recevoir des moyens similaires à celui du cinéma et a défendu l’idée de la création d’un Centre National du Jeu-Vidéo à l’instar de  celui existant pour le cinéma afin de favoriser la filière française et les éditeurs de jeux.

Ardent défenseur des gamers, le candidat a notamment rappelé que la moyenne d’âge des consommateurs de jeux-vidéo était de 35 ans et que la filière « made in France » rayonne à travers le monde et, en lui offrant les moyens nécessaires, pourrait permettre une plus grande influence française liée aux valeurs universelles de notre pays.

Social Room : Jean-Luc Mélenchon (Matinale spéciale prés…

Jean-Luc Mélenchon a répondu à vos questions depuis la Social Room d'Europe 1 ⬇️️

Publié par Europe 1 sur mercredi 15 mars 2017

En faire l’égal du cinéma français

Jean-Luc Mélenchon envisage de créer une taxe, comme par exemple sur les manettes de jeux, afin de financer une telle filière et éviter que les talents nationaux ne s’expatrient à l’étranger voulant ainsi convertir la pays en avant-gardiste du jeu-vidéo à l’image de ce qu’il est dans les fusées, les trains ainsi que d’autres secteurs ou le savoir faire français domine.

Afin de justifier sa vision des choses, le candidat a raillé ses adversaires en insinuant que ceux-ci « n’avaient rien compris » aux jeux-vidéo et rappelé que le budget du jeu-vidéo avait dépassé celui du cinéma mais était loin de disposer d’aides similaires.

Mélenchon jeux vidéos filière française

Simple stratégie politique ou véritable intérêt?

En regardant les sondages qui ne donnent actuellement aucune chance au candidat à parvenir au second tour des élections présidentielles, il est logique de penser qu’il pourrait s’agit d’une simple stratégie politique pour ratisser un nouveau type d’électeur, le fan de jeux-vidéos et de nouvelles technologies.

En regardant comment le candidat utilise les réseaux-sociaux et ses visites dans des centres liés aux nouvelles technologies, il est cependant raisonnable de penser que Jean-Luc Mélenchon semble pourtant sincère dans son intérêt pour ces domaines et son envie de les développer rappelant d’ailleurs régulièrement qu’il s’agit de technologies qui vont s’imposer dans un futur proche.

Sources & crédits Source : Interview du candidat sur Europe 1 - Crédit : http://www.europe1.fr/politique/jean-luc-melenchon-le-gamer-de-la-presidentielle-jeux-video-3003578

Send this to friend