Accueil / Ecosystème / Etudes & Chiffres / Les investissements dans l’AR et la VR en forte hausse au second trimestre

Les investissements dans l’AR et la VR en forte hausse au second trimestre

investissements en ar et vr, funding, levee de fonds, venture, ecosysteme

Les investissements en AR et VR progressent fortement au cours du second trimestre 2017. Plus de 800 millions de dollars de fonds ont ainsi été levés par les entreprises du secteur sur la période. Il s’agit même d’un plus haut historique depuis 2011 et les premiers chiffres disponibles, selon Digi-Capital, qui présente ces données.

Après un premier trimestre 2017 au ralenti, les investissements en AR et VR ont repris leur marche en avant. Un montant record supérieur à 800 millions selon le cabinet Digi-Capital dans la mise à jour de son rapport trimestriel. Une bonne nouvelle sur la santé du secteur et pour l’avenir de ses acteurs.

Record trimestriel d’investissements en AR et VR

investisements en ar et vr, funding, financement, levée de fonds
Ce graphique ne prend pas en compte les levées exceptionnelles réalisées par Magic Leap (540 millions de dollars fin 2014 et près de 800 millions début 2016)

Avec plus de 800 millions de dollars investis dans les entreprises de réalité virtuelle et/ou augmentée*, le second trimestre 2017 est le plus prolifique depuis que l’on dispose de chiffres sur ce secteur d’activité.

Si l’on considère les montants misés par les investisseurs sur 12 mois glissants, ils s’élèvent à quelques 2 milliards de dollars. Ce qui reste donc en deçà des 2,4 milliards sur un an atteints au premier trimestre 2016. Soulignons cependant, comme cela est bien visible sur le graphique proposé par Digi-Capital, le biais induit par Magic Leap. Comme nous l’avons déjà signalé, les levées colossales décrochées à deux reprises par cette société tendent à fausser les analyses. (Le tout pour un résultat encore incertain d’ailleurs).

Le chiffre est néanmoins prometteur après deux exercices consécutifs orientés à la baisse. Lesquels faisaient suite à une hausse quasi constante depuis plus d’un an et demi. La reprise doit donc encore être confirmée au cours du second semestre 2017. D’autant plus qu’un acteur s’est à nouveau distingué. La société britannique bien-nommée Improbable ayant reçu 502 millions de dollars début mai.

*Si la distinction entre les deux est encore obscure pour vous, consultez notre infographie.

Répartition des investissements en AR et VR

investissements en ar et vr, funding, levée de fonds, financement, venture capital L’étude porte sur 630 sociétés d’AR/VR évoluant dans 27 secteurs d’activités. Des chiffres qui illustrent la largeur du spectre d’activités concernées aujourd’hui par les nouvelles technologies des réalités alternatives. Il faut cependant souligner que la moitié environ des investissements concernent des sociétés purement technologiques.

C’est-à-dire des ingénieurs qui travaillent à améliorer les technologies. Meilleure résolution, meilleure captation des mouvements, précision des contenus, etc. Des core tech grâce à qui les expériences de demain seront encore plus réalistes. Un indicateur logique compte tenu de la jeunesse des technologies concernées.

Les autres domaines les plus importants sont : la vidéo, les jeux, les périphériques et les lunettes intelligentes. Avec les entreprises technologiques, ces quatre-là cumulent près de 90% des financements. Les secteurs d’activités plus généralistes (éducation, commerce, santé, publicité, etc.) sont donc encore très minoritaires mais actifs. En attendant peut-être que l’AR/VR soit entrée dans les mœurs. Ce qui ne devrait pas trop tarder, selon plusieurs études et l’avis de leaders comme Facebook.

Un secteur en ébullition qui doit se consolider

investissements en AR/VR, funding, levée de fonds, venture capital, financement
© Digi-Capital – Juillet 2017 / Entreprises AR/VR ayant levé des fonds depuis 2011

Les tendances des deux derniers trimestres (Q4 2016 et Q1 2017) semblaient indiquer que les investisseurs choisissaient mieux leurs cibles. Et que les sommes allouées étaient individuellement plus importantes mais destinées à un nombre plus restreint d’acteurs. Dans le même temps, de plus en plus de start-ups trouvent un financement. En clair, les investisseurs ne ventilent plus autant leurs mannes mais les réservent à des projets sur lesquels ils ont des certitudes. Tandis que du côté des sociétés en demande de fonds, les dossiers sont plus solides et porteurs d’opportunités. Une façon de quitter l’amateurisme des débuts en somme.

Cette étape vers la consolidation est renforcée par la présence de plus en plus appuyée des géants des nouvelles technologies. Facebook, qui a acquis le précurseur Oculus en 2014, intègre progressivement la VR à ses services (et vice-versa). Google multiplie les annonces et devrait présenter un casque autonome d’ici la fin de l’année. Apple, HP, Microsoft et les autres investissent également.

Qu’il s’agisse de rachat de sociétés ou du financement de programmes en interne, les stratégies des incontournables du web et de la haute technologie en AR et VR poussent à l’optimisme. Il est plus délicat de savoir exactement les sommes investies en interne, mais vu les annonces régulières, elles sont importantes et l’AR/VR fait partie de l’avenir à moyen voire court terme de ces entreprises. Reste à savoir quelles orientations elles vont donner au marché, ou si des indépendants vont continuer à donner le la.

Sources & crédits Source : http://www.digi-capital.com/news/2017/07/arvr-dealmakers-invested-over-800m-in-q2-2017/#.WWUBTulpzIU - Crédit :