Accueil / Guide & Comparatif des lunettes de réalité augmentée

Guide & Comparatif des lunettes de réalité augmentée

GUIDE ET COMPARATIF DES LUNETTES DE RÉALITÉ AUGMENTÉE

Guide & Comparatif des lunettes de réalité augmentée

Avec l’arrivée des casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift et l’HTC Vive, la réalité augmentée est un peu laissée en arrière-plan ces derniers temps, mais il ne faut pas oublier que les deux technologies sont très liées et que loin d’être concurrentes, elles sont surtout complémentaires. Là où la réalité virtuelle plonge le joueur dans un autre monde, la réalité augmentée modifie notre monde en lui apportant cette touche de virtuelle qui nous permet d’avoir des informations supplémentaires et d’interagir différemment avec le monde qui nous entoure.

Dans ce guide nous allons voir ensemble quels sont donc les meilleurs lunettes et casques du marché pour profiter de la réalité augmentée, nous verrons les intérêts et caractéristiques de cette technologie ainsi qu’un comparatif des différents produits, afin de vous aiguiser dans votre choix, si vous avez l’intention de mettre la main sur cette technologie qui vous permettra sans nul doute de tâter une nouvelle dimension et de vous ouvrir à un nouveau champ de possibilités. Laissez vous guider !

acheter-casque-connecte-samsung
casquesidebar

TOP DES LUNETTES DE RÉALITÉ AUGMENTÉE

Microsoft HoloLens

Voilà un casque qui aura fait parler de lui. Vendu pour la modique somme de 3000 dollars aux développeurs, le casque du géant américain se veut comme étant multi-usage : gamers, professionnels, designers… Tous les publics semblent visés sans distinction et bien que la technologie soit encore récente et que relativement peu d’informations circulent autour du casque, il semble avoir fait ses preuves et devrait trouver des acheteurs, malgré son prix élevé. Sans doute dans le secteur professionnel.

Vous pouvez retrouver notre test du casque à cette adresse

casque de réalite augmentée HoloLens

Epson Moverio BT-200

Destinées aux entreprises avant tout, ces lunettes de AR tentent de créer une expérience des plus immersives en desservant deux écrans de 960 * 540 pixels pour chaque œil. Les lunettes permettent d’afficher diverses informations graphiques à l’écran pour aider l’utilisateur qui sera souvent l’employé. Avec une autonomie de 6 heures, 8 Giga de mémoire interne, un accéléromètre, un gyroscope, un compas et un GPS, l’outil se veut multifonction pour offrir un maximum d’usages à son utilisateur. Les lunettes Epson moverio BT-200 sont vendus pour 700 dollars.

lunettes RA Epson Moverio BT-200

Recon Jet

Recon Jet est l’équivalant sportif des Google Glass. Avec ces lunettes au look redoutable il sera possible d’aller faire du vélo, de courir, ou de pratiquer n’importe quel autre sport tout en ayant des informations en direct comme la distance parcourue, les calories dépensées, etc. Un cycliste pourra par exemple recevoir des informations sur la route à prendre, recevoir des appels et lire des SMS. Évidemment les lunettes sont compatibles avec des applications tierces pour office davantage d’usages encore.

Disponible dès maintenant pour 499 dollars.

lunettes RA Recon Jet

Meta 2

Meta 2 est le casque de réalité augmentée que tout le monde a déjà rêvé. Le design en moins. En somme vous ne risquez pas de vous balader avec lui dans la rue, mais il conviendra à une utilisation à domicile pour simplifier ses activités de tous les jours. Avec lui il deviendra possible de naviguer sur Internet comme le ferait Tony Stark dans Iron Man ou Tom Cruise dans Minority Report. On se sert de ses mains pour faire défiler les pages, pour les déplacer, etc. Les lunettes ne sont malheureusement pas encore disponibles et il faudra donc se montrer patient jusqu’à la sortie du Meta 2.

Pré-commandes disponible pour 949 dollars.

lunette realite augmentee Meta1

Optinvent Ora-1

Voici des lunettes qui ont décidé de miser sur quelques petites subtilités pour se distinguer de la concurrence. En effet, Optivent Ora-1 offre des fonctionnalités classiques et un design déjà vu pour de la réalité augmentée. Là par contre où les lunettes se distinguent c’est dans la possibilité de changer la partie de l’écran qui se chargera de fournir l’information en AR. Il devient ainsi possible de ne transmettre des informations que dans le coin inférieur droit de l’écran, ou au centre, en fonction de ses envies. Une innovation qui peut sembler anodine de prime abord, mais qui peut s’avérer très utile à la longue. Nous n’aurons pas toujours envie d’avoir de l’AR au centre de notre vision. Petite autre particularité, les lunettes sont totalement indépendantes de votre smartphone et peuvent fonctionner sur des applications tierces du Play Store sans être synchronisées avec votre portable. Un plus non négligeable !

lunette realite augmentee Optivent Ora-1

CastAR

CastAR ou la réalité augmentée sur un plateau. Ces lunettes sont fournies avec un plateau servant de support pour lire les informations en réalité augmentée qui sont diffusées sous forme d’hologrammes au-dessus du plateau. Idéal pour une réunion d’entreprise ou pour jouer à des jeux de plateaux virtuels.

CastAR

Glass Up

Glass up ne fait pas dans le surplus et la mise en forme. C’est simple et efficace. Ni plus ni moins. Les lunettes vendues pour 300 dollars veulent mettre l’accent sur la simplicité et la lisibilité de l’information. Vous recevez un mail, une notification, celle-ci apparaitra au centre de votre vision durant quelques secondes avant de disparaitre. Ensuite il vous faudra prendre votre portable si vous désirez répondre. L’interaction s’arrête là, mais compte tenu du prix rien d’étonnant. En revanche, les données transmises semblent suffisamment nombreuses et utiles pour que les lunettes soient un véritable intérêt : GPS, position, mails, notifications, heure, etc.

Icis

Voilà une paire de lunettes qui se démarque de la concurrence non pas par son contenu, mais par sa forme. De prime abord, il s’agit de lunettes classiques sans caméra et autres outils propres aux lunettes AR et pourtant… Ces lunettes sont en réalité équipées d’une caméra, d’un microphone, d’une batterie et prodiguent toutes les informations d’une paire de lunettes AR classique. Vendues avec l’application socialFlo qui permet de choisir quels widgets sont visibles à l’écran. Prix : 220 dollars

lunette realite augmentee Icis

K-Glass

K-Glass est un système innovant qui vous permet de garder les mains libres. Encore en développement le produit semble très ambitieux et propose à son utilisateur ce qu’il désire sans qu’il ne le formule. Le système se base sur les centres d’intérêt du cerveau pour réussir à déceler ce que celui-ci veut. Un dispositif très ambitieux, mais qui pourra faire la différence s’il arrive à se montrer vraiment performant.

lunette realite augmentee K-Glass

GameFace Labs VR

Ce casque de réalité augmentée offre queques particularité appréciables comme sa capacité à faire également office de casque de réalité virtuelle. Un système hybride qui fait de ce casque un outil de qualité. La résolution de 1280 * 1440 sera parfaitement satisfaire les utilisateurs d’AR, ce sera différent pour la VR qui ne profitera donc pas d’un rendu de haute qualité, mais ce n’est pas le but premier du casque qui offre un champ de vision de 140° pour 500 dollars.

Sortie en 2016.

gameface Labs

IMMY N.E.O iC 60

Ce casque pourrait représenter le all-in one. Avec son design ravageur, il devient possible de sortir avec lui, à mi-chemin des lunettes de réalité augmentée. On y trouve toutes les principales composantes de l’AR (GPS, gyroptique, capteurs en tout genres…) ainsi qu’une compatibilité VR qui fait de ce casque un outil polivalent comme le GameFace Labs VR, le poids du casque en moins, offrant au IMMY davantage de possibilités d’utilisation.

lunette realite augmentee IMMY-N.E.O.-iC-60

Google – Glass 2

Après l’échec que la première génération de Google Glass, Google revient sur le devant de la scène en proposant des nouvelles lunettes qui n’ont pour le moment ni de prix, ni de date de sortie, pourtant certaines informations sur les capacités du produit commencent à fuiter, vous pouvez retrouvez tous ces détails dans notre tableau comparatif.

Nul doute que Google apprendra de ses erreurs passées pour tenter de livrer des lunettes plus adaptées au grand public et qui, cette fois, pourront surfer sur l’engouement du public pour les nouvelles technologies de réalité virtuelle et augmentée.

lunette realite augmentée Google Glass 2

Daqri Smart Helmet

Voilà un casque de réalité augmenté qui vise un public très ciblé : les ouvriers sur les chantiers. Avec ce casque qui assure la sécurité des employés comme le ferait un casque classique, il est également équipé d’une visière avec des capteurs et des outils en tout genre pour opérer en réalité augmentée et offrir aux utilisateurs des informations pour les aider dans leur travail. Un casque très utile pour les entreprises de bâtiment à n’en pas douter !

casque de réalité augmentée Daqri Smart Helmet

Espon Moverio BT300

Les BT300 succèdent aux BT200 avec un design moins lourd et un poids plus léger. Elles sont également plus élégantes. Leur écran OLED 720p s’accompagne d’une caméra frontale 5 MP.
Un processeur quad core Intel Atom est intégré, et l’ensemble fonctionne sous Android Lollipop. Si les smart glasses Epson ont toujours été destinées principalement aux entreprises, celles-ci peuvent également servir pendant des entraînements sportifs pour s’immerger dans des environnements virtuels. Par ailleurs, grâce à un partenariat avec DJi, il est possible d’utiliser cet appareil pour contrôler un drone.
Disponible dès à présent pour 799 dollars
epson

Sony SmartEyeGlass

Sony propose depuis quelque temps déjà les outils permettant aux développeurs de créer des applications pour ses lunettes de réalité augmentée. Cependant, le produit final semble bloqué en phase de développement.
Le SmartEyeGlass embarque notamment un gyroscope, un accéléromètre, une capteur de luminosité ambiante ou encore une caméra intégrée. Cependant, son écran monochrome risque de limiter l’intérêt pour le grand public, et ces lunettes AR risquent de rester cantonnées au monde de l’entreprise.
Disponible dès à présent pour 799 dollars
sony-smarteyeglass

Sony SmartEyeGlass Attach

Le Sony SmartEyeGlass Attach se présente comme un accessoire pouvant être attaché à n’importe quelle paire de lunettes. Ce module de 40 grammes se présente comme un simple écran OLED de 0,23 pouces, d’une résolution de 640×400, dissimulant un processeur ARM, un hub de capteurs, une batterie 400mAh, et une connectivité WiFi et Bluetooth 3.0. Pour l’heure malheureusement, ce produit n’est encore qu’un simple concept.
Disponible dès à présent pour 799 dollars
sony-smarteyeglass-attach

Vuzix M300

Les Vuzix M300 sont conçues pour les entreprises. Le design confortable et sécurisé dissimule un processeur Intel Atom, 2 Go de RAM, 16 Go de stockage interne, et une connectivité WiFi. L’ensemble fonctionne sous le système d’exploitation Android. Une caméra 13 MP permet de prendre des photos, tandis que le head-tracking est également pris en charge.
Les Vuzix M300 seront disponibles prochainement pour 1699 dollars. Les Vuzix M100 quant à elles sont déjà disponibles pour 999 dollars.
vuzix-m300

Solos

À l’instar des Recon Jet, les Solos sont des lunettes AR destinées aux cyclistes financées par le biais d’un projet Kickstarter. Elles embarquent un petit écran permettant à l’utilisateur de visualiser des données en temps réel telles que la vitesse, la cadence, ou encore le rythme cardiaque. Initialement prévues pour le mois d’octobre 2016, elles ont finalement été reportées pour une durée indéterminée.
Ces lunettes seront compatibles avec des applications mobiles sportives comme Strava et MapMyRide. Elles offrent une fonctionnalité de navigation assssitée et sont également compatibles avec les appareils Bluetooth et ANT+. Il est don possible de les synchroniser avec d’autres kits de tracking dédiés au cyclisme. Déjà utilisées par l’équipe de cyclisme américaine, ces lunettes conviennent à un usage sportif de haut niveau.
solos-ar

ODG R7 AR/R8 et R9

Chaque verre des lunettes R7 AR est doté d’une lentille 720p transparente à 80%, permettant de visionner des vidéos à 80fps avec un champ de vision de 37 degrés. On retrouve également une caméra 4MP, une fonctionnalité de reconaissance vocale, une connectivité WiFi, Bluetooth, et plusieurs capteurs de type gyroscope, magnétomètre et accéléromètre.
Dans le cadre du CES 2017 de janvier dernier, ODG a également présenté les modèles R8 et R9. Ces deux lunettes proposent un champ de vision plus large, à raison de 40 degrés pour la R8 et 50 degrés pour la R9. La résolution d’image quant à elle s’élève désormais à 1080p. Par ailleurs, grâce au processeur Snapdragon 835 embarqué par ces nouveaux appareils, une fonctionnalité de tracking de position est également proposé.
Les lunettes R8 sont les plus élégantes et les plus légères des deux, et s’adressent davantage aux personnes ordinaires de par leur style plus sobre. La caméra 1080p de ces lunettes permet de capturer des vidéos 3D. Les R8 et R9 sont égalemet moins chères, et seronjt commercialisées au troisième trimestre 2017.
La R7 est proposée pour 2750 dollars, la R8 pour 1000 dollars et la R9 pour 1800 dollars.
odg-r7

Vuzix Blade 3000

Les Vuzix Blade 3000 bénéficient d’un design séduisant, et d’un confort inéagalé jusqu’à présent. Grâce à un écran projeté sur le verre droit, elles permettent par exemple de lire ses emails ou de visionner des vidéos YouTube.
Un assistant vocal et un pavé tactile permettent de contrôler l’appareil. Par ailleurs, une caméra permet d’enregistrer des vidéos à 1080p. L’autonomie s’élève à 8 heures. On retrouve également une connectivité Bluetooth et WiFi. Ces lunettes seront commercialisées un peu plus tard dans l’année pour un prix inférieur à 1000 dollars. Par la suite, Vuzix envisage des collaborations avec des designers pour des déclinaisons exclusives.
Lancement en 2017 pour environ 1000 dollars
vuzix-blade-3000

Snap Spectacles

Le lunettes de réalité augmentée de Snap, créateur du réseau social SnapChat, sont à la fois simples et stylées. Ces lunettes permettent d’enregistrer 10 secondes de vidéo pour ensuite les partager sur SnapChat ou un autre réseau social comme Twitter. L’appareil se recharge automatiquement dans son boîtier, ce qui s’avère très pratique. Par ailleurs, dans un souci de respect de la vie privée, une lumière indique quand la caméra est en train de filmer.
Prix : 220 dollars en import, date de commercialisation en France non communiquée.

 

snap-spectacles

GUIDE D’ACHAT DES LUNETTES DE REALITE AUGMENTEE

Pour partir sur de bonnes bases, commençons par une définition de la réalité augmentée : il s’agit d’une technologie permettant d’enrichir notre réalité en y intégrant des éléments virtuels graphiques afin de fournir des informations supplémentaires aux utilisateurs.

La réalité augmentée nous permet donc au travers de divers dispositifs d’altérer notre réalité et de choisir quels éléments nous souhaitons intégrer à notre perception.

On trouve généralement des éléments de type graphique, mais pas seulement : textes, vidéos, photos, images animées 2D ou 3D… sont également de la partie et viennent en surimpression de la réalité.

La plupart des utilisateurs se servent de la réalité augmentée pour simplifier des tâches. C’est une technologie ergonomique qui va projeter dans la vision de l’utilisateur des informations qu’il aurait été obligé d’obtenir au travers d’autres technologies ou d’autres outils. Par exemple : L’affichage de l’heure en réalité augmentée ou l’utilisation d’un GPS.

Quels usages pour la réalité augmentée ?

La réalité augmentée peut avoir un nombre d’usages important et la quasi-intégralité des secteurs d’applications trouveront une utilité à cette technologie.

Elle peut servir à divertir au travers de jeux et d’applications. Par exemple, créer des jeux de société en réalité augmentée pour offrir plus de possibilités et d’interactions tout en permettant à l’ordinateur de prendre en charge une partie des règles, à l’instar d’un jeu vidéo. Sauf qu’ici, on garde l’essence même du jeu de société, avec l’intégralité des joueurs réunis au même endroit, l’aspect social est préservé. Ou l’on pourrait également prendre Pokemon GO, l’application sur smartphone qui fait un carton.

Elle peut être utilitaire également en fournissant aux utilisateurs des informations pratiques, comme l’emplacement du magasin recherché le plus proche avec une fonctionnalité GPS qui permet de le rejoindre rapidement. La possibilité de connaitre des données sur certaines choses, par exemple, l’appartement devant lequel vous passez est actuellement en vente. Des informations que des pancartes fournissent aujourd’hui, mais que la réalité virtuelle fournira sans doute demain. Permettant de ne pas envahir le paysage et offrant à l’utilisateur la possibilité de trier les informations qu’il désire conserver.

On pourrait enfin parler du secteur professionnel et des multiples usages que la réalité augmentée peut offrir. Possibilité de fournir en temps réel des informations sur les pièces manipulées par un employé dans une usine par exemple. Possibilité de faire des tutoriels en temps réel qui permettrait d’accélérer la formation des employés tout en rendant la tâche plus aisée pour ces derniers. Possibilité de créer un assistanat au profit de tous qui permettrait d’augmenter le rendement.

Les types d’interfaces et les équipements :

Il existe plusieurs types d’interfaces pour visualiser des scènes en réalité augmentée. L’on compte deux techniques principales :

La première consiste à recréer la scène au travers d’un autre support. Par exemple une tablette ou un smartphone. Avec ces deux supports, l’on utilise l’écran pour ajouter des informations supplémentaires chez l’utilisateur. Les éléments virtuels sont ainsi visibles au travers de l’écran. C’est donc de la réalité augmentée en différé.

La seconde méthode consiste à utiliser des lunettes de réalité augmentée pour envoyer les informations virtuelles directement devant l’utilisateur. Au final, le procédé est sensiblement le même, mais la présence des écrans sur les lunettes à quelques centimètres de l’utilisateur fait qu’on oublie leur présence et nous avons ainsi l’impression que ces éléments virtuels sont alors bien réels. C’est la technologie qui a le plus d’avenir à l’heure actuelle.

Comment choisir les lunettes de réalité augmentée qui nous conviennent ?

Les principaux types de devices

Comme vous avez sans doute pu le remarquer au travers du top, il existe de multiples catégories de lunettes de réalité augmentée, la différence de prix est parfois importante sans que l’on comprenne pourquoi. Il y a plusieurs critères à prendre en compte, malheureusement, comme pour tout produit, il ne sera jamais possible de savoir lequel nous convient le mieux avant d’avoir essayé les différentes paires de lunettes par nous même. Mais puisque c’est impossible, il va falloir faire un choix, certains critères peuvent nous aiguiller.

De l’importance de l’utilisation souhaitée

Le premier critère qu’il convient de prendre en compte est l’utilité que l’on fera de ces lunettes. Est-ce pour une utilisation en intérieur chez soi ? Dans ce cas, le look des lunettes aura moins d’importance et un casque Meta 1 pourrait être un bon choix. Mais encore faut-il avoir le budget. Est-ce pour se simplifier la vie de tous les jours ? Glass Up pourrait alors davantage convenir, simple et abordable.

Il y a autant de lunettes qu’il y a d’utilisations possibles

Les caractéristiques majeures

Dans son choix des lunettes, il convient de prendre en compte plusieurs caractéristiques : le look, le prix, la compatibilité et l’autonomie font partie des plus importants :

Le design

Il convient en effet de ne pas sous-estimer le design de ses lunettes, car si vous achetez une paire pour ses fonctionnalités, mais que le design ne vous convient pas, vous risqueriez de ne pas oser sortir avec. Ce qui serait tout de même dommage, reconnaissez-le ? Heureusement, la plupart des constructeurs pensent à cette facette et soigne leur design tout en proposant plusieurs coloris pour les lunettes.

Le prix

Le second point qu’il convient de ne pas négliger est le prix bien entendu, une grande majorité des produits coûtent entre 600 et 1000 dollars et dans cette fourchette de prix l’on trouve de tout en matière de qualité. Nous vous conseillons donc de vous orienter vers notre top qui regroupe une bonne partie des meilleurs produits tournant dans cette gamme de prix là.

La compatabilité

La compatibilité représente aussi l’un des critères majeurs. La plupart des lunettes doivent être reliées à un smartphone Android pour offrir une compatibilité maximum. Si vos lunettes acceptent des applications tierces (ce qui sera souvent le cas), c’est une bonne chose. Pensez donc à regarder avant d’acheter votre produit que les lunettes proposent bien cette fonctionnalité qui pourra étendre l’éventail de possibilités de vos lunettes. Certaines peuvent également fonctionner de manière totalement indépendante sans être reliées à un quelconque portable.

L’autonomie

Enfin, l’autonomie. Quand vous achetez votre paire de lunettes, regardez attentivement ce détail. Si vous souhaitez exclusivement un usage à domicile, une faible autonomie de quelques heures pourra suffire, en revanche, si vous souhaitez garder vos lunettes toute la journée et pouvoir sortir avec, 8 à 12 heures d’autonomie seront un minimum pour pouvoir tenir toute la journée.

Avec toutes ces informations vous devriez être capable de faire votre choix. Referez vous à notre top, nos tests, et au tableau ci-dessous qui vous donnera davantage de détails sur les différentes lunettes du marché.

Les systèmes portatifs

Aujourd’hui les smartphones et tablettes sont présents partout. Equipés de multiples senseurs, de caméras de haute résolution et de GPS, ils sont d’excellents appareils pour l’AR. La puissance de calcul est aujourd’hui très importante avec des processeurs aux grandes capacités. C’est sans doute le meilleur moyen pour faire de la réalité augmentée une technologie de tout les jours et la faire connaître au grand public.

Les systèmes stationnaires

Bien plus puissants que les systèmes portatifs mais généralement bien plus encombrants, les sytèmes stationnaires sont tous ces dispositifs de réalité augmentée nécessitant une très grande puissance de calcul et de précision et qui prennent toute leur utilité dans des lieux publics ou professionels. Par exemple : les mirroirs qui remplacent les cabines d’essayage en affichant directement la tenue souhaitée par le client en réalité augmentée sans que celui-ci n’est à la revetir.

Les systèmes spatiaux

Les systèmes spatiaux font quand à eux références à des sytèmes dotés de capteurs que l’on place dans une pièce, les murs, le sol et l’intégralité des objets de l’environnements deviennent alors des supports pour des projections en réalité augmentée. C’est le principe même des hologrammes, cependant ce système là, bien que très prometteur, est encore loin d’être opérationnel.

Les casques

Les systèmes HMD (Head-Mounted Displays) fonctionent sur le même principe que les smartphone et tablettes. C’est-à-dire que la réalité augmentée est vue au travers d’un ecran, ici ce sont des ecrans placés devant les yeux qui servent à reproduire cette réalité pour une plus grande immersion. Il s’agit ici de réalité augmentée en différé.

Les lunettes

Voici sans aucun doute la catégorie qui nous intérésse le plus et qui remplie une grande partie du marché de la réalité augmentée : les lunettes. Ces accessoires pourraient bien être l’étape suivante après les smartphones pour développer la réalité augmentée chez le grand public.

acheter-casque-connecte-samsung
casquesidebar
FiIFA 18 PS VR Oculus Rift HTC Vive

COMPARATIF DES LUNETTES DE RÉALITÉ AUGMENTÉE

PROCHAINEMENT

Send this to friend