Accueil / Experts / L’électrostimulation pour rendre la réalité virtuelle plus réelle
Electrostimulation pour un retour haptique en réalité virtuelle

L’électrostimulation pour rendre la réalité virtuelle plus réelle

Une équipe de chercheurs allemands a mis au point un système utilisant des chocs électriques afin d’offrir un retour haptique en réalité virtuelle. Il est ainsi possible de ressentir un retour de force, le poids d’un objet, une résistance à la traction ou encore la présence d’un mur imaginaire. Le point sur la technologie de l’électrostimulation qui permet une immersion bien plus poussée en VR.

L’absence de retour haptique dans des jeux ou des expériences en réalité virtuelle vient parfois gâcher l’immersion dans le monde virtuel car l’utilisateur ne ressent pas les effets de ses actions en VR et cela lui rappelle soudainement qu’il s’agit de virtuel. Différentes solutions existent ou sont à l’étude pour offrir un retour haptique. Cette fois, des chercheurs allemands se sont intéressé à l’électrostimulation pour simuler certaines actions avec succès.

Electrostimulation en VR

L’électrostimulation comme outil haptique pour la réalité virtuelle

L’électrostimulation est bien connue depuis de nombreuses années. L’envoie d’un choc électrique directement sur la peau à un ou plusieurs muscles permet à ceux-ci de se contracter selon l’intensité électrique envoyée aux électrodes. Cette technologie est très utilisée en réhabilitation médicale ou encore pour la musculation passive. Une équipe de chercheurs de l’institut Hasso Plattner en Allemagne, spécialisée dans l’interaction homme machine, s’est intéressé de près à l’électrostimulation pour simuler des retours haptiques en réalité virtuelle. Les premiers résultats sont particulièrement encourageants.

Electrostimulation réalité virtuelle

Les chercheurs ont ainsi réussi, en stimulant électriquement les muscles d’un cobaye, à faire en sorte que la personne immergée dans un monde virtuelle puisse physiquement ressentir un grand nombre de sensations. L’utilisateur était équipé de nombreuses électrodes pouvant stimuler les muscles de ses bras et avant-bras ainsi que ses épaules. Selon les muscles stimulés, l’intensité du choc électrique et la durée de celui-ci, un grand nombre de sensations peuvent être reproduites.

Ainsi, le cobaye pouvait ressentir la présence d’un mur fictif dans le monde réel mais existant bel et bien dans l’expérience en réalité virtuelle. L’utilisateur pouvait aussi ressentir le poids d’un objet virtuel, la force exercée au moment de pousser ou soulever un objet ou bien encore le fait de recevoir un coup ou d’en donner un. Cette technologie donne réellement l’impression à l’utilisateur de manipuler des objets et d’interagir avec son environnement.

La technologie d’électrostimulation pas encore au point pour la VR

Reste cependant que cette technologie n’est pas encore tout à fait prête pour une utilisation commerciale. Il est en effet assez complexe de placer au bon endroit l’ensemble des électrodes nécessaires au fonctionnement de la stimulation. Par ailleurs, se pose aussi le problème de l’intensité électrique. En effet, la contraction du muscle est directement liée à l’intensité du choc électrique mais aussi à d’autres facteurs tels que la résistance de la peau à l’endroit où est placée l’électrode ainsi que son humidité. Le fait de transpirer par exemple réduit la résistance électrique et rend le choc ressenti beaucoup plus violent qu’avec une stimulation sur peau sèche.

Electrostimulation retour haptique en VR

Enfin, il n’est pas certain que les utilisateurs apprécient l’idée qu’une machine leur envoie des chocs électriques. Il faudra donc sans doute patienter des années avant qu’une véritable utilisation commerciale se fasse de cette technologie. En attendant, il est toujours possible d’utiliser la combinaison Telasuit qui utilise partiellement l’électrostimulation pour ressentir certains effets en réalité virtuelle.

Sources & crédits Source : Communiqué de presse de l'institut Hasso Platner - Crédit : https://hpi.de/baudisch/projects/vr-walls.html

A propos de Pierrick LABBE

Journaliste passionné de nouvelles techonologies. La réalité virtuelle et la réalité augmentée m'attirent tout particulièrement. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde de l'informatique dans les années à venir. Le champ des possibles de ces technologies est incroyable et reste à découvrir.
  • eva

    Bonjour,

    pourriez vous donner la référence du papier de l’équipe allemande mentionnée ?
    Ou le nom des chercheurs ?

    Je vous remercie !

Send this to friend