Accueil / Applications et logiciels / RA / Camera Effects Platform : Facebook dévoile ses projets pour la réalité augmentée

Camera Effects Platform : Facebook dévoile ses projets pour la réalité augmentée

facebook camera effects platform

Dans le cadre de la conférence F8, Mark Zuckerberg a dévoilé hier soir la stratégie de Facebook pour la réalité augmentée avec la Camera Effects Platform. Les projets de la firme s’annoncent très prometteurs.

En premier lieu, Facebook a dévoilé la plateforme de réalité augmentée Camera Effects Platform. Cette plateforme, accessible en bêta ouverte dès à présent, permet de transformer l’appareil photo d’un smartphone en moteur AR. Grâce à ce moteur, les entreprises et développeurs pourront bientôt ajouter des effets numériques aux objets du monde réel.

Camera Effects Platform : une plateforme pour superposer le virtuel au monde réel

Dans un premier temps, ces effets pourront être appliqués à des photos, des vidéos ou des vidéos live capturées à l’aide d’un smartphone. En guise d’exemple, Zuckerberg a par exemple montré la possibilité d’ajouter une tasse numérique sur la photo d’une table. Toutefois, la firme développe également la possibilité d’implanter des objets numériques à des endroits spécifiques du monde réel.

Concrètement, il serait possible de lier une note numérique à son frigo. Lorsqu’une autre personne utilise la caméra de son smartphone pour observer le frigo en question, elle sera également capable de voir cette note. L’objectif est d’utiliser la réalité augmentée pour interagir dans le monde réel. Par exemple, les entreprises pourraient utiliser cette plateforme pour taguer des objets du monde réel afin de les vendre. Une firme comme Nike pourrait s’en servir pour afficher les performances sportives des utilisateurs de son application de running. Il serait aussi possible de créer des œuvres d’art numériques visibles uniquement par le biais d’un appareil photo de smartphone.

Une plateforme reposant sur des techniques avancées d’intelligence artificielle

Cette plateforme repose sur plusieurs technologies : le SLAM (localisation et mapping simultanés), la reconnaissance d’objet, et le mapping 3D. Par exemple, pour ajouter un effet numérique sur le visage d’un utilisateur, le logiciel identifie la position exacte du sourire sur le champ de vision de la caméra grâce à l’intelligence artificielle, qui suit ensuite les mouvements de l’usager pour que l’effet suive son sourire.

Cette technologie semble très intéressante et pleine de potentiel, mais il est trop tôt pour déterminer si les consommateurs souhaitent réellement voir le monde à travers leur smartphone. De même, il est possible que ce système soit trop complexe pour les smartphones actuels et pousse le hardware dans ses derniers retranchements. Toutefois, Intel et Qualcomm, ainsi que les autres fabricants de processeurs, développent actuellement des puces mobiles adaptées à ces techniques de Machine Learning.

Facebook concurrence directement Snapchat et Apple sur le terrain de la réalité augmentée

Avec cette plateforme, Facebook concurrence directement les ambitions de Snapchat pour la réalité augmentée. Par ailleurs, la firme risque également d’entrer en confrontation avec Apple. Selon les rumeurs, le prochain iPhone serait centré sur des fonctionnalités de réalité augmentée similaires à celles présentées par Mark Zuckerberg.

Si la présentation de Facebook Spaces, le réseau social en réalité virtuelle, peut laisser perplexe, les projets de Facebook pour la réalité augmentée sont très séduisants. Les développeurs peuvent dès à présent utiliser les outils AR Studio et Frame Studio mis à disposition par Facebook. AR Studio permet de créer des masques en réalité augmentée, tandis que Frame Studio permet de créer des cadres en réalité augmentée à superposer à des photos et vidéos du monde réel.

Send this to friend